La mesure a été prise dans un contexte de pénurie de plusieurs professions sur le marché de l'emploi et fait suite au constat que plusieurs demandeurs d'emploi possèdent en fait les compétences nécessaires, qu'ils ont notamment développées de manière autodidacte ou en faisant du bénévolat. Faute de diplôme, ils passent parfois à côté d'un job, relèvent les ministres régionaux. Pour un certain nombre de professions, il sera désormais possible de faire certifier ses connaissances et son expérience, officiellement appelées "compétences acquises ailleurs" (Elders Verworven Competenties - EVC).

Les ministres flamands de l'Emploi et de l'Education ont ainsi reconnu 11 nouvelles qualifications professionnelles pour lesquelles des cours EVC peuvent être valorisés. Y figurent notamment boulanger, cuisinier et technicien électronique mais aussi aide-soignant et soignant.

La mesure a été prise dans un contexte de pénurie de plusieurs professions sur le marché de l'emploi et fait suite au constat que plusieurs demandeurs d'emploi possèdent en fait les compétences nécessaires, qu'ils ont notamment développées de manière autodidacte ou en faisant du bénévolat. Faute de diplôme, ils passent parfois à côté d'un job, relèvent les ministres régionaux. Pour un certain nombre de professions, il sera désormais possible de faire certifier ses connaissances et son expérience, officiellement appelées "compétences acquises ailleurs" (Elders Verworven Competenties - EVC). Les ministres flamands de l'Emploi et de l'Education ont ainsi reconnu 11 nouvelles qualifications professionnelles pour lesquelles des cours EVC peuvent être valorisés. Y figurent notamment boulanger, cuisinier et technicien électronique mais aussi aide-soignant et soignant.