C'est la fin d'une belle histoire qui avait démarré à la fin des années 1960, quand le gaz naturel néerlandais avait remplacé le gaz de ville belge produit au départ du charbon. Le gaz naturel néerlandais provient d'un énorme gisement découvert en 1959 dans la province de Groningue. Il provoque depuis plus de 15 ans des tremblements de terre qui abîment les maisons et inquiètent la population. D'où la volonté du gouvernement de La Haye de fortement réduire la production : il préfère écorner les énormes recettes du gaz, qui s'élèvent à 12 milliards d'euros par an, que mécontent...