La fermeture de Chillfis à Schoten menace l'emploi de 78 travailleurs

  • Mise à jour à

L'entreprise alimentaire Chillfis à Schoten va fermer ses portes, entraînant une menace de perte d'emploi pour 78 travailleurs. L'intention d'arrêter les activités de l'usine anversoise a en effet été annoncée jeudi lors d'un conseil d'entreprise.

© Google Maps

Chillfis, une filiale du groupe néerlandais Struik Foods Europe, produit des plats préparés pour la grande distribution dans le Benelux. Mais sa maison-mère souhaite désormais mettre fin à toutes les activités liées aux plats frais, ce que produit justement l'usine belge. Selon Gert Mandersloot, responsable des ressources humaines chez Struik Foods, Chillfis est déficitaire. "Nous avons fourni beaucoup d'efforts pour relever les résultats. Mais c'est un marché très compétitif", explique-t-il. L'entreprise de Schoten a vu le jour en 2008 et ferme donc ses portes après une décennie.

Il y a deux ans, Struik Foods Belgium, également installé à Schoten et qui produisait des conserves et des produits semi-finis, avait déjà subi le même sort. Nonante-deux emplois avaient alors disparu. Avec la fermeture prévue de Chillfis, le groupe néerlandais quittera donc la Belgique. Dans le détail, ce sont 73 postes qui sont menacés au sein de Chillfis et cinq chez Struik Foods Belgium. Si l'intention de fermeture se confirme, la production s'arrêtera début mai. Elle a en tous les cas été suspendue jusque lundi.