"L'organisation d'employeurs est particulièrement satisfaite que (...) la possibilité de moments de retour sur le lieu de travail soit désormais prévue pour les télétravailleurs, car les effets négatifs du télétravail obligatoire à temps plein commencent à se faire sentir tant chez les employeurs que chez les travailleurs."

En télétravail, "les travailleurs perdent le lien avec l'entreprise et leurs collègues, les exercices de réflexion stratégique sont reportés et il reste difficile de garder les jeunes débutants à bord dans un environnement numérique", ajoute la fédération patronale.

"L'organisation d'employeurs est particulièrement satisfaite que (...) la possibilité de moments de retour sur le lieu de travail soit désormais prévue pour les télétravailleurs, car les effets négatifs du télétravail obligatoire à temps plein commencent à se faire sentir tant chez les employeurs que chez les travailleurs." En télétravail, "les travailleurs perdent le lien avec l'entreprise et leurs collègues, les exercices de réflexion stratégique sont reportés et il reste difficile de garder les jeunes débutants à bord dans un environnement numérique", ajoute la fédération patronale.