Entre le 1er et le 21 décembre, la baisse de consommation de gaz naturel s'est établie à 26% pour les familles et PME, sur lesquelles les conditions météorologiques ont un impact évident. La consommation de la grande industrie, moins dépendante de la météo, a elle diminué d'1%. Les centrales électriques au gaz ont en revanche consommé 6% en plus. La consommation totale de gaz a baissé de 15%.

Sur la période du 1er janvier au 21 décembre, la consommation de gaz a progressé de 11% par rapport à la même période un an plus tôt. La hausse était de 13% pour les familles et PME, de 4% pour les grandes entreprises, et de 13% pour les centrales au gaz.

Entre le 1er et le 21 décembre, la baisse de consommation de gaz naturel s'est établie à 26% pour les familles et PME, sur lesquelles les conditions météorologiques ont un impact évident. La consommation de la grande industrie, moins dépendante de la météo, a elle diminué d'1%. Les centrales électriques au gaz ont en revanche consommé 6% en plus. La consommation totale de gaz a baissé de 15%.Sur la période du 1er janvier au 21 décembre, la consommation de gaz a progressé de 11% par rapport à la même période un an plus tôt. La hausse était de 13% pour les familles et PME, de 4% pour les grandes entreprises, et de 13% pour les centrales au gaz.