Traton est le nom donné à la division Volkswagen Truck&Bus depuis 2018. Selon le prix du titre au lancement, entre 27 et 33 euros, la valorisation de Traton variera entre 13,5 et 16,5 milliards d'euros. Le groupe VW ne vendra que 10% à 11,5% des parts mais pourrait en céder d'autres plus tard, jusqu'à 24,9%. Traton produit des utilitaires ...

Traton est le nom donné à la division Volkswagen Truck&Bus depuis 2018. Selon le prix du titre au lancement, entre 27 et 33 euros, la valorisation de Traton variera entre 13,5 et 16,5 milliards d'euros. Le groupe VW ne vendra que 10% à 11,5% des parts mais pourrait en céder d'autres plus tard, jusqu'à 24,9%. Traton produit des utilitaires sous les marques MAN, Scania et Volkswagen. Ses ventes en 2018 s'élevaient à 25,9 milliards d'euros et le bénéfice opérationnel, à 1,7 milliard d'euros. L'opération ne serait qu'un apéritif : le groupe VW pourrait aussi réaliser une IPO de Porsche et Lamborghini, dont la valeur pourrait atteindre, toujours selon Bloomberg, les 100 milliards d'euros. Le précédent de Ferrari, dont le groupe Fiat Chrysler a organisé une IPO en 2015, est tentant. La marque au cheval cabré est valorisée à 26 milliards d'euros en Bourse contre 18 milliards pour Fiat Chrysler actuellement. Pour le groupe allemand, ce genre d'opération devrait mieux exprimer la valeur des 12 marques du groupe. Sa valorisation, d'environ 71 milliards d'euros, paraît modeste, elle reflète une décote due à la nature de conglomérat du groupe, accentuée par la crise du scandale du diesel. Au passage, le groupe récoltera de l'argent. Ce n'est pas inutile si l'on mesure l'ampleur des investissements programmés pour une offensive électrique : au moins 35 milliards d'euros d'ici la fin 2022. Le groupe VW a annoncé deux plateformes électriques, une pour des voitures généralistes, VW, Skoda et Seat, et une autre pour les automobiles premium (PPE, ou Premium-Platforme Electric).