Le groupe automobile français Renault, par exemple, a vu ses ventes chuter de 21,3% l'année dernière, pour atteindre 2,9 millions de voitures. En Europe, le recul a même été de 25,8%, à 1,4 million d'unités écoulées.

Le groupe automobile allemand Volkswagen (VW) a également constaté un impact évident de la crise sur les ventes. Pour sa marque principale Volkswagen, celles-ci ont chuté de 15,1% par rapport à 2019, pour atteindre 5,3 millions de voitures. Le déclin a été particulièrement marqué en Europe occidentale (-23,4%).

Audi, l'une des filiales de VW, n'a pas pu non plus rattraper son retard, malgré des chiffres record au dernier trimestre. Les ventes ont atteint 1,69 million de véhicules, soit 8,3% de moins qu'un an plus tôt. L'entreprise, qui possède notamment une usine d'assemblage à Forest, a tout de même vu ses ventes sur son principal marché, la Chine, augmenter de 5% l'année dernière. Les baisses en Europe et aux États-Unis ont cependant pesé plus lourd dans la balance.

Skoda, autre filiale de VW, a, pour sa part, livré environ un million de voitures dans le monde l'année dernière, soit une baisse de 19,1% par rapport à 2019.

Enfin, les ventes du constructeur allemand de voitures de luxe BMW ont chuté à 2,32 millions de voitures l'année dernière, en recul de 8,4% comparativement à 2019.

Au niveau mondial, le marché automobile a connu une baisse de 14,2% en 2020.

Le groupe automobile français Renault, par exemple, a vu ses ventes chuter de 21,3% l'année dernière, pour atteindre 2,9 millions de voitures. En Europe, le recul a même été de 25,8%, à 1,4 million d'unités écoulées. Le groupe automobile allemand Volkswagen (VW) a également constaté un impact évident de la crise sur les ventes. Pour sa marque principale Volkswagen, celles-ci ont chuté de 15,1% par rapport à 2019, pour atteindre 5,3 millions de voitures. Le déclin a été particulièrement marqué en Europe occidentale (-23,4%). Audi, l'une des filiales de VW, n'a pas pu non plus rattraper son retard, malgré des chiffres record au dernier trimestre. Les ventes ont atteint 1,69 million de véhicules, soit 8,3% de moins qu'un an plus tôt. L'entreprise, qui possède notamment une usine d'assemblage à Forest, a tout de même vu ses ventes sur son principal marché, la Chine, augmenter de 5% l'année dernière. Les baisses en Europe et aux États-Unis ont cependant pesé plus lourd dans la balance. Skoda, autre filiale de VW, a, pour sa part, livré environ un million de voitures dans le monde l'année dernière, soit une baisse de 19,1% par rapport à 2019. Enfin, les ventes du constructeur allemand de voitures de luxe BMW ont chuté à 2,32 millions de voitures l'année dernière, en recul de 8,4% comparativement à 2019. Au niveau mondial, le marché automobile a connu une baisse de 14,2% en 2020.