Cette cotisation qui s'élève généralement à quelques milliers d'euros est envoyée aux employeurs à la fin mars et doit être payée avant le 30 avril. Or, après des mois de fermeture, le secteur de l'Horeca est dans une situation financière catastrophique. La plupart des employeurs ne pourront donc pas assumer le paiement de cette cotisation, a expliqué le ministre PS dans un communiqué.

Les travailleurs, quant à eux, bénéficieront comme chaque année de leur pécule de vacances.

Cette cotisation qui s'élève généralement à quelques milliers d'euros est envoyée aux employeurs à la fin mars et doit être payée avant le 30 avril. Or, après des mois de fermeture, le secteur de l'Horeca est dans une situation financière catastrophique. La plupart des employeurs ne pourront donc pas assumer le paiement de cette cotisation, a expliqué le ministre PS dans un communiqué. Les travailleurs, quant à eux, bénéficieront comme chaque année de leur pécule de vacances.