La Côte belge a enregistré durant ces congés environ 1,1 million de nuitées. Le premier week-end des vacances, qui durait trois jours en raison du jour férié du 1er novembre le lundi, a été "remarquablement bon pour le tourisme résidentiel", souligne le Westtoer.

Les hôtels ont eu un taux d'occupation légèrement supérieur à celui enregistré lors des beaux week-ends du mois de septembre, avec environ 90% des chambres occupées les samedis et dimanches soirs.

Le littoral a également séduit celles et ceux préférant loger en maisons de vacances, les locations ayant augmenté de 10 à 15% par rapport aux congés de l'an dernier, qui étaient cependant marqués par un deuxième confinement destiné à enrayer la propagation du coronavirus.

Environ 450.000 personnes ont en outre, durant ces vacances, opté pour une journée en bord de mer.

Le secteur touristique de la Côte ressort ainsi satisfait de ces congés, alors qu'il avait craint que la reprise de la pandémie, les mesures en vigueur depuis le 1er novembre (notamment la mise en place du Covid Safe Ticket dans les bars et restaurants) et les mauvaises prévisions météorologiques n'aient raison de cette période essentielle pour le tourisme.

Le Westtoer tire également le bilan de la septième édition de la Triennale de l'art, Beaufort21, qui prend fin ce dimanche. "Les visiteurs ont pu profiter gratuitement de toute une série d'oeuvres d'art avec vue sur mer. Une multitude de créations se trouvaient dans des lieux originaux et parfois moins connus", commente, dans un communiqué, la présidente de Westtoer, Sabien Lahaye-Battheu. Depuis le 27 mai, près d'un million de personnes sont venues découvrir les oeuvres d'art de la Triennale. La pandémie, qui a écourté l'exposition et limité le nombre de visiteurs étrangers, ainsi que la météo, ont réduit l'attrait de cet événement artistique.

Dimanche marque également la clôture de l'exposition "Les ports du Zwin disparus", au parc naturel du Zwin, situé à Knokke-Heist. Elle a attiré 41.500 personnes depuis début juin.

La Côte belge a enregistré durant ces congés environ 1,1 million de nuitées. Le premier week-end des vacances, qui durait trois jours en raison du jour férié du 1er novembre le lundi, a été "remarquablement bon pour le tourisme résidentiel", souligne le Westtoer. Les hôtels ont eu un taux d'occupation légèrement supérieur à celui enregistré lors des beaux week-ends du mois de septembre, avec environ 90% des chambres occupées les samedis et dimanches soirs. Le littoral a également séduit celles et ceux préférant loger en maisons de vacances, les locations ayant augmenté de 10 à 15% par rapport aux congés de l'an dernier, qui étaient cependant marqués par un deuxième confinement destiné à enrayer la propagation du coronavirus. Environ 450.000 personnes ont en outre, durant ces vacances, opté pour une journée en bord de mer. Le secteur touristique de la Côte ressort ainsi satisfait de ces congés, alors qu'il avait craint que la reprise de la pandémie, les mesures en vigueur depuis le 1er novembre (notamment la mise en place du Covid Safe Ticket dans les bars et restaurants) et les mauvaises prévisions météorologiques n'aient raison de cette période essentielle pour le tourisme. Le Westtoer tire également le bilan de la septième édition de la Triennale de l'art, Beaufort21, qui prend fin ce dimanche. "Les visiteurs ont pu profiter gratuitement de toute une série d'oeuvres d'art avec vue sur mer. Une multitude de créations se trouvaient dans des lieux originaux et parfois moins connus", commente, dans un communiqué, la présidente de Westtoer, Sabien Lahaye-Battheu. Depuis le 27 mai, près d'un million de personnes sont venues découvrir les oeuvres d'art de la Triennale. La pandémie, qui a écourté l'exposition et limité le nombre de visiteurs étrangers, ainsi que la météo, ont réduit l'attrait de cet événement artistique. Dimanche marque également la clôture de l'exposition "Les ports du Zwin disparus", au parc naturel du Zwin, situé à Knokke-Heist. Elle a attiré 41.500 personnes depuis début juin.