"Les mesures de confinement combinées à la chute des bourses ont lourdement pesé sur le moral des investisseurs en mars. Jamais les investisseurs belges n'avaient été aussi pessimistes vis-à-vis des perspectives conjoncturelles", indique ING.

Ainsi, 35 % des sondés sont persuadés que l'économie mondiale va tomber en récession et 29% voient la croissance plus ou moins stagner cette année.

En outre, pas moins de 64% des personnes interrogées s'attendent à une détérioration de la situation économique en Belgique dans les trois prochains mois. Et pas moins de 36% redoutent même un véritable effondrement des cours de la bourse.

"Les mesures de confinement combinées à la chute des bourses ont lourdement pesé sur le moral des investisseurs en mars. Jamais les investisseurs belges n'avaient été aussi pessimistes vis-à-vis des perspectives conjoncturelles", indique ING. Ainsi, 35 % des sondés sont persuadés que l'économie mondiale va tomber en récession et 29% voient la croissance plus ou moins stagner cette année. En outre, pas moins de 64% des personnes interrogées s'attendent à une détérioration de la situation économique en Belgique dans les trois prochains mois. Et pas moins de 36% redoutent même un véritable effondrement des cours de la bourse.