La courbe synthétique globale lissée, qui reflète la tendance conjoncturelle sous-jacente, poursuit par contre sa remontée et progresse de 2,1 points, à 8,9.

L'indicateur s'est replié dans l'industrie manufacturière en dépit d'un nouveau redressement des prévisions d'emploi, analyse la BNB. Les entrepreneurs ont émis un jugement beaucoup moins favorable sur le niveau des stocks et sont aussi plus réservés quant aux prévisions de la demande.

Ce dernier élément a évolué positivement aux yeux des entrepreneurs du secteur de la construction, contrairement aux autres composantes de l'indicateur. Les chefs d'entreprise ont notamment pointé une réduction du carnet d'ordres et du matériel utilisé par rapport au mois dernier.

Les entrepreneurs ont par ailleurs émis un avis moins favorable sur leur activité actuelle dans les services aux entreprises, tandis que le recul dans le commerce trouve son origine dans de moins bonnes prévisions de demande, alors que celles relatives à l'emploi se sont redressées.

La courbe synthétique globale lissée, qui reflète la tendance conjoncturelle sous-jacente, poursuit par contre sa remontée et progresse de 2,1 points, à 8,9. L'indicateur s'est replié dans l'industrie manufacturière en dépit d'un nouveau redressement des prévisions d'emploi, analyse la BNB. Les entrepreneurs ont émis un jugement beaucoup moins favorable sur le niveau des stocks et sont aussi plus réservés quant aux prévisions de la demande. Ce dernier élément a évolué positivement aux yeux des entrepreneurs du secteur de la construction, contrairement aux autres composantes de l'indicateur. Les chefs d'entreprise ont notamment pointé une réduction du carnet d'ordres et du matériel utilisé par rapport au mois dernier. Les entrepreneurs ont par ailleurs émis un avis moins favorable sur leur activité actuelle dans les services aux entreprises, tandis que le recul dans le commerce trouve son origine dans de moins bonnes prévisions de demande, alors que celles relatives à l'emploi se sont redressées.