La richesse mondiale a progressé l'an dernier de 9,8%, à 463.600 milliards de dollars, soit 87.489 dollars par adulte en moyenne. Sans les effets de change (le rapport calcule en US dollars), la richesse mondiale aurait augmenté de 12,7%, "soit la croissance annuelle la plus rapide jamais enregistrée", selon le rapport de Credit Suisse. Cette hausse est notamment due à la bonne tenue des Bourses l'an dernier et à l'appréciation de l'immobilier. La Suisse est le pays dont la richesse moyenne par adulte est la plus élevée au monde, à 696.600 dollars.

Un bon score en matière de répartition des richesses

La Belgique figure à la 10e place mais notre pays est l'un des États dont la diminution de la richesse par adulte est la plus forte, selon Credit Suisse, qui attribue cela à des effets de change (l'euro s'est déprécié par rapport au dollar). Ainsi, la richesse par Belge a diminué de près de 3%, à 381.110 dollars en moyenne. Notre pays affiche en revanche un bon score en matière de répartition des richesses.

Le montant médian (qui divise une population en deux groupes égaux) de la richesse s'y élève à 267.890 dollars, ce qui place la Belgique deuxième derrière l'Australie (273.900 dollars). Au niveau mondial, on comptait l'an dernier 62,5 millions de personnes possédant un patrimoine d'au moins un million de dollars, soit 5,2 millions de plus qu'en 2020. Les États-Unis en comptent le plus (24,5 millions), loin devant la Chine (6,2 millions). Pour 2022, Credit Suisse s'attend à ce que l'inflation élevée, la hausse des taux d'intérêt et une baisse des prix immobiliers pèsent sur les patrimoines.

La richesse mondiale a progressé l'an dernier de 9,8%, à 463.600 milliards de dollars, soit 87.489 dollars par adulte en moyenne. Sans les effets de change (le rapport calcule en US dollars), la richesse mondiale aurait augmenté de 12,7%, "soit la croissance annuelle la plus rapide jamais enregistrée", selon le rapport de Credit Suisse. Cette hausse est notamment due à la bonne tenue des Bourses l'an dernier et à l'appréciation de l'immobilier. La Suisse est le pays dont la richesse moyenne par adulte est la plus élevée au monde, à 696.600 dollars. Un bon score en matière de répartition des richessesLa Belgique figure à la 10e place mais notre pays est l'un des États dont la diminution de la richesse par adulte est la plus forte, selon Credit Suisse, qui attribue cela à des effets de change (l'euro s'est déprécié par rapport au dollar). Ainsi, la richesse par Belge a diminué de près de 3%, à 381.110 dollars en moyenne. Notre pays affiche en revanche un bon score en matière de répartition des richesses. Le montant médian (qui divise une population en deux groupes égaux) de la richesse s'y élève à 267.890 dollars, ce qui place la Belgique deuxième derrière l'Australie (273.900 dollars). Au niveau mondial, on comptait l'an dernier 62,5 millions de personnes possédant un patrimoine d'au moins un million de dollars, soit 5,2 millions de plus qu'en 2020. Les États-Unis en comptent le plus (24,5 millions), loin devant la Chine (6,2 millions). Pour 2022, Credit Suisse s'attend à ce que l'inflation élevée, la hausse des taux d'intérêt et une baisse des prix immobiliers pèsent sur les patrimoines.