Françoise Bettencourt Meyers, l'unique héritière de la société L'Oréal, est détrônée au classement de femme la plus riche. Suite au décès de Liliane Bettencourt en 2017, sa fortune atteint aujourd'hui 66,3 milliards de dollars. Cette année, elle est dépassée, de peu, par MacKenzie Scott, qui n'est autre que l'ex-femme du fondateur d'Amazon Jeff Bezos.

MacKenzie Scott, a repris son nom de jeune fille suite à son divorce avec l'homme d'affaire. Un divorce prononcé en 2019 qui a été qualifié de "plus cher de l'histoire". Il a en effet permis à l'ex-épouse de Bezos de faire une ascension fulgurante dans ce classement. Elle a ainsi pu conserver un quart des parts de son ex-mari, soit 4% des parts totales d'Amazon. A l'époque du divorce, Jef Bezos jouissait d'une fortune estimée à 66,4 milliards de dollars.

La crise du coronavirus a eu un énorme impact positif sur les bénéfices de l'entreprise de e-commerce. Le cours de l'action a explosé, il a augmenté de 82% en l'espace de six mois. La fortune de MacKenzie Scott a, dans la foulé, presque doublé, passant de 38 milliards de dollars à plus de 66 milliards.

MacKenzie Scott a annoncé sa volonté de donner une partie de sa fortune à des organisations caritatives. Depuis le début 2020, elle a ainsi fait don de près de 1,7 milliard de dollars. Elle fait, par ailleurs, partie des personnes ayant adhéré au "Giving Pledge", un texte à l'initiative de Warren Buffett et de Bill Gates qui encouragent les grandes fortunes de la planète à faire des dons.

Jeff Bezos reste, pour sa part, en tête du classement des personnes les plus fortunées, hommes et femmes confondus, avec une fortune estimée à 202 milliards de dollars. Il est suivi par Bill Gates, avec 125 milliards de dollars et Elon Musk, avec 115 milliards. Françoise Bettencourt Meyers occupe actuellement la treizième place de ce classement mixte.

Françoise Bettencourt Meyers, l'unique héritière de la société L'Oréal, est détrônée au classement de femme la plus riche. Suite au décès de Liliane Bettencourt en 2017, sa fortune atteint aujourd'hui 66,3 milliards de dollars. Cette année, elle est dépassée, de peu, par MacKenzie Scott, qui n'est autre que l'ex-femme du fondateur d'Amazon Jeff Bezos. MacKenzie Scott, a repris son nom de jeune fille suite à son divorce avec l'homme d'affaire. Un divorce prononcé en 2019 qui a été qualifié de "plus cher de l'histoire". Il a en effet permis à l'ex-épouse de Bezos de faire une ascension fulgurante dans ce classement. Elle a ainsi pu conserver un quart des parts de son ex-mari, soit 4% des parts totales d'Amazon. A l'époque du divorce, Jef Bezos jouissait d'une fortune estimée à 66,4 milliards de dollars.La crise du coronavirus a eu un énorme impact positif sur les bénéfices de l'entreprise de e-commerce. Le cours de l'action a explosé, il a augmenté de 82% en l'espace de six mois. La fortune de MacKenzie Scott a, dans la foulé, presque doublé, passant de 38 milliards de dollars à plus de 66 milliards.MacKenzie Scott a annoncé sa volonté de donner une partie de sa fortune à des organisations caritatives. Depuis le début 2020, elle a ainsi fait don de près de 1,7 milliard de dollars. Elle fait, par ailleurs, partie des personnes ayant adhéré au "Giving Pledge", un texte à l'initiative de Warren Buffett et de Bill Gates qui encouragent les grandes fortunes de la planète à faire des dons.Jeff Bezos reste, pour sa part, en tête du classement des personnes les plus fortunées, hommes et femmes confondus, avec une fortune estimée à 202 milliards de dollars. Il est suivi par Bill Gates, avec 125 milliards de dollars et Elon Musk, avec 115 milliards. Françoise Bettencourt Meyers occupe actuellement la treizième place de ce classement mixte.