Dans un premier temps, M. Smets remplacera un autre Belge, Emmanuel van Innis (ex-Engie). Mais à court terme, l'ancien haut responsable prendra la place de Davignon lui-même.

Selon M. Davignon, l'intention est que Jan Smets devienne coprésident à sa place, aux côtés de Thorsten Dirks, patron de Eurowings, la filiale low-cost de Lufthansa.

Depuis l'absorption de Brussels Airlines dans Eurowings et le renvoi de l'ancien CEO, Bernard Gustin, les relations se sont tendues avec la maison mère, souligne L'Echo.

Dans un premier temps, M. Smets remplacera un autre Belge, Emmanuel van Innis (ex-Engie). Mais à court terme, l'ancien haut responsable prendra la place de Davignon lui-même. Selon M. Davignon, l'intention est que Jan Smets devienne coprésident à sa place, aux côtés de Thorsten Dirks, patron de Eurowings, la filiale low-cost de Lufthansa. Depuis l'absorption de Brussels Airlines dans Eurowings et le renvoi de l'ancien CEO, Bernard Gustin, les relations se sont tendues avec la maison mère, souligne L'Echo.