Carole Ghosn avait quitté le Japon en fin de semaine dernière après la nouvelle arrestation de l'ex-patron de Renault en affirmant qu'elle s'était "sentie en danger", alors que, selon plusieurs médias japonais, la justice voulait l'interroger.

Carole Ghosn avait quitté le Japon en fin de semaine dernière après la nouvelle arrestation de l'ex-patron de Renault en affirmant qu'elle s'était "sentie en danger", alors que, selon plusieurs médias japonais, la justice voulait l'interroger.