Depuis 2016, le nombre d'indépendantes augmente plus rapidement que le nombre d'indépendants. Bien que les femmes ne représentent qu'un tiers (35%) des entrepreneurs indépendants et aidants, elles connaissent chaque année une croissance en nombres relatifs plus importante que les hommes. Fin 2018, le nombre de femmes indépendantes avait augmenté de 3,3% sur un an contre 2,2% du côté masculin. De 2016 à 2018, la progression a été de 6,13% chez les indépendantes contre 4,58% chez les indépendants. La majorité des indépendantes et aidantes exercent leur activité au sein des professions libérales (39,5%) et du commerce (29,9%). Les hommes y restent toutefois encore majoritaires, tant parmi les professions libérales (55%) que dans le commerce (64,5%).

Les services sont le seul secteur où les femmes indépendantes sont plus nombreuses (55,6%) que les hommes (44,4%). Avec une représentation féminine de seulement 16,6%, l'industrie affiche quant à elle le plus grand déséquilibre entre hommes et femmes.

La tendance est en revanche beaucoup moins favorable pour les femmes administratrices de sociétés. En 2018, il y avait 90.028 administratrices, soit 23,1% de l'ensemble des femmes indépendantes. Chez les hommes, cette part est de 31,6%.

Des mesures ont été prises sous la précédente législature pour soutenir l'entrepreneuriat féminin, notamment en ce qui concerne la maternité.

Depuis 2016, le nombre d'indépendantes augmente plus rapidement que le nombre d'indépendants. Bien que les femmes ne représentent qu'un tiers (35%) des entrepreneurs indépendants et aidants, elles connaissent chaque année une croissance en nombres relatifs plus importante que les hommes. Fin 2018, le nombre de femmes indépendantes avait augmenté de 3,3% sur un an contre 2,2% du côté masculin. De 2016 à 2018, la progression a été de 6,13% chez les indépendantes contre 4,58% chez les indépendants. La majorité des indépendantes et aidantes exercent leur activité au sein des professions libérales (39,5%) et du commerce (29,9%). Les hommes y restent toutefois encore majoritaires, tant parmi les professions libérales (55%) que dans le commerce (64,5%). Les services sont le seul secteur où les femmes indépendantes sont plus nombreuses (55,6%) que les hommes (44,4%). Avec une représentation féminine de seulement 16,6%, l'industrie affiche quant à elle le plus grand déséquilibre entre hommes et femmes. La tendance est en revanche beaucoup moins favorable pour les femmes administratrices de sociétés. En 2018, il y avait 90.028 administratrices, soit 23,1% de l'ensemble des femmes indépendantes. Chez les hommes, cette part est de 31,6%. Des mesures ont été prises sous la précédente législature pour soutenir l'entrepreneuriat féminin, notamment en ce qui concerne la maternité.