Acerta constate également que les étudiants jobistes ont fait leur retour en juillet, ce qui est moins le cas en revanche des travailleurs flexi-jobs.

Les données dont disposent le prestataire de services de ressources humaines suggèrent que le mois d'août est moins favorable que juillet, sans doute en raison du rebond des contaminations par le coronavirus dans notre pays. Par exemple, dans la province d'Anvers, Acerta observe à nouveau une diminution du nombre de travailleurs flexi-jobs et d'étudiants jobistes dans l'horeca, "probablement en raison du renforcement des mesures."

Acerta constate également que les étudiants jobistes ont fait leur retour en juillet, ce qui est moins le cas en revanche des travailleurs flexi-jobs. Les données dont disposent le prestataire de services de ressources humaines suggèrent que le mois d'août est moins favorable que juillet, sans doute en raison du rebond des contaminations par le coronavirus dans notre pays. Par exemple, dans la province d'Anvers, Acerta observe à nouveau une diminution du nombre de travailleurs flexi-jobs et d'étudiants jobistes dans l'horeca, "probablement en raison du renforcement des mesures."