"Dorilton Capital est connu pour son approche à long terme dans ses investissements et son objectif principal sera de rendre sa compétitivité à l'équipe", explique Williams dans son communiqué.

Aucun détail sur les aspects financiers de la transaction n'a été donné.

Confronté à la crise financière liée à la pandémie de Covid-19, à des résultats sportifs en berne depuis quelques années et au départ de son principal sponsor, l'écurie avait annoncé le 29 mai chercher des solutions pour assurer son avenir, pouvant aller d'une levée de fonds à une cession minoritaire ou totale.

Cette vente "marque le début d'une nouvelle ère excitante dans l'histoire de Williams qui, avec son nouveau propriétaire, est bien placé pour bénéficier des vastes changements de règles introduits en Formule 1 avec les nouveaux Accords Concorde", ajoute l'écurie.

Mercredi, les dix écuries du championnat du monde avaient accepté une révision de ces accords qui gouvernent la compétition depuis les années 1980.

Les modifications concernent notamment une répartition plus équitable des revenus entre les équipes pour resserrer les écarts de performance.

Fondée par Franck Williams et Patrick Head, et vainqueur à sept reprises du championnat du monde des pilotes et à neuf reprises de celui des constructeurs, Williams conservera son nom et son siège à Grove, dans le Oxfordshire (sud-est de l'Angleterre).

"C'est la fin d'une ère pour Williams en tant qu'écurie familiale mais (...) cette vente va assurer la survie de l'équipe et, plus important encore, lui offrir un chemin vers le succès", a commenté Claire Williams, vice-présidente de l'équipe et fille du fondateur.

"Dorilton Capital est connu pour son approche à long terme dans ses investissements et son objectif principal sera de rendre sa compétitivité à l'équipe", explique Williams dans son communiqué.Aucun détail sur les aspects financiers de la transaction n'a été donné.Confronté à la crise financière liée à la pandémie de Covid-19, à des résultats sportifs en berne depuis quelques années et au départ de son principal sponsor, l'écurie avait annoncé le 29 mai chercher des solutions pour assurer son avenir, pouvant aller d'une levée de fonds à une cession minoritaire ou totale.Cette vente "marque le début d'une nouvelle ère excitante dans l'histoire de Williams qui, avec son nouveau propriétaire, est bien placé pour bénéficier des vastes changements de règles introduits en Formule 1 avec les nouveaux Accords Concorde", ajoute l'écurie.Mercredi, les dix écuries du championnat du monde avaient accepté une révision de ces accords qui gouvernent la compétition depuis les années 1980.Les modifications concernent notamment une répartition plus équitable des revenus entre les équipes pour resserrer les écarts de performance.Fondée par Franck Williams et Patrick Head, et vainqueur à sept reprises du championnat du monde des pilotes et à neuf reprises de celui des constructeurs, Williams conservera son nom et son siège à Grove, dans le Oxfordshire (sud-est de l'Angleterre)."C'est la fin d'une ère pour Williams en tant qu'écurie familiale mais (...) cette vente va assurer la survie de l'équipe et, plus important encore, lui offrir un chemin vers le succès", a commenté Claire Williams, vice-présidente de l'équipe et fille du fondateur.