En Belgique, le salaire mensuel médian des hommes n'est ainsi supérieur que de 3,3% à celui des femmes alors que l'écart atteint 13,7% en France, 14,1% aux Pays-Bas et 17,1% en Allemagne. La moyenne européenne, elle, est de 19,1%.

Les chiffres de l'OCDE montrent également que le fossé entre hommes et femmes se réduit rapidement dans notre pays. En 2000, l'écart était de 13,6%. Il n'était plus que de 11,5% 5 ans plus tard et de 7% en 2010. Durant les 4 années suivantes, l'écart a encore été réduit de moitié.

Selon Ive Marx de l'université d'Anvers, cette situation s'explique par la forte institutionnalisation de la fixation des salaires en Belgique, la plupart des salariés étant payés selon des barèmes déterminés dans des conventions collectives de travail ne faisant aucune différence entre les hommes et les femmes.

En Belgique, le salaire mensuel médian des hommes n'est ainsi supérieur que de 3,3% à celui des femmes alors que l'écart atteint 13,7% en France, 14,1% aux Pays-Bas et 17,1% en Allemagne. La moyenne européenne, elle, est de 19,1%. Les chiffres de l'OCDE montrent également que le fossé entre hommes et femmes se réduit rapidement dans notre pays. En 2000, l'écart était de 13,6%. Il n'était plus que de 11,5% 5 ans plus tard et de 7% en 2010. Durant les 4 années suivantes, l'écart a encore été réduit de moitié. Selon Ive Marx de l'université d'Anvers, cette situation s'explique par la forte institutionnalisation de la fixation des salaires en Belgique, la plupart des salariés étant payés selon des barèmes déterminés dans des conventions collectives de travail ne faisant aucune différence entre les hommes et les femmes.