Travis Kalanick, 43 ans, ne détient désormais environ plus qu'un cinquième de son actif total de 3 milliards de dollars en actions Uber. Avant novembre et l'expiration du délai, il en détenait encore 75%. L'homme a été le moteur de la croissance rapide du service de taxis Uber. Ses méthodes de leadership ont pourtant été contestées: il y a notamment eu des soupçons de sexisme et de discrimination. Les actionnaires d'Uber l'ont finalement poussé à la démission en 2017.

L'autre cofondateur d'Uber, Garrett Camp, a lui vendu environ 35 millions de dollars d'actions, une minuscule fraction de son intérêt dans l'entreprise, d'une valeur de 2,1 milliards de dollars. Le successeur de Travis Kalanick à la tête d'Uber, Dara Khosrowshahi, n'a, lui, acheté que 7 millions de dollars d'actions.

Travis Kalanick, 43 ans, ne détient désormais environ plus qu'un cinquième de son actif total de 3 milliards de dollars en actions Uber. Avant novembre et l'expiration du délai, il en détenait encore 75%. L'homme a été le moteur de la croissance rapide du service de taxis Uber. Ses méthodes de leadership ont pourtant été contestées: il y a notamment eu des soupçons de sexisme et de discrimination. Les actionnaires d'Uber l'ont finalement poussé à la démission en 2017. L'autre cofondateur d'Uber, Garrett Camp, a lui vendu environ 35 millions de dollars d'actions, une minuscule fraction de son intérêt dans l'entreprise, d'une valeur de 2,1 milliards de dollars. Le successeur de Travis Kalanick à la tête d'Uber, Dara Khosrowshahi, n'a, lui, acheté que 7 millions de dollars d'actions.