L'ANVR craint qu'un grand nombre d'organisations de voyages fassent faillite à cause d'une mauvaise gestion de l'affluence. Dernièrement, l'aéroport avait été contraint d'annuler des atterrissages.

Ces entreprises sont légalement tenues de payer les frais d'annulation des vacances alors qu'elles sortent à peine d'une période de crise, rappelle l'organisation.

L'ANVR craint qu'un grand nombre d'organisations de voyages fassent faillite à cause d'une mauvaise gestion de l'affluence. Dernièrement, l'aéroport avait été contraint d'annuler des atterrissages. Ces entreprises sont légalement tenues de payer les frais d'annulation des vacances alors qu'elles sortent à peine d'une période de crise, rappelle l'organisation.