L'aéroport a déjà enregistré de bons résultats en matière de fret en 2020 et cette progression se poursuivra cette année. Lors des trois premiers mois de 2021, un total de 10.854 tonnes de marchandises ont été échangées via l'aéroport d'Ostende-Bruges, soit 9% de plus qu'en 2020.

Le nombre de mouvements d'avions a lui augmenté de 21% au premier trimestre, notamment en raison de l'activité cargo et d'une augmentation significative des vols locaux et de formation.

Au premier trimestre, l'aéroport a accueilli 4.718 passagers, en baisse de 91% par rapport à l'année dernière, avant que la pandémie n'immobilise le trafic aérien.

L'interdiction des voyages non essentiels en Belgique devrait prendre fin le 18 avril et le CEO de l'aéroport Eric Dumas se dit prêt à accueillir des passagers dès le lendemain. "Notre petite taille joue clairement en notre faveur", analyse-t-il. "Peu de vols partent en même temps, il n'y a donc qu'un nombre limité de passagers dans l'aéroport et les distances peuvent être constamment respectées."

L'aéroport d'Anvers entrevoit une reprise ces prochains mois

L'aéroport d'Anvers s'attend à ce que les chiffres du trafic passagers remontent un petit peu dans les prochains mois. Le premier trimestre a été une nouvelle fois très faible en raison de la crise sanitaire avec une baisse de fréquentation de 86% par rapport aux trois premiers mois de 2020. Les voyages d'affaires ont cependant tendance à reprendre.

De janvier à mars, l'aéroport anversois a accueilli 6.718 passagers. Entre le début de l'année 2020 et mi-mars 2020, lorsque le premier confinement a été décrété, Deurne avait tout de même vu défiler 48.500 voyageurs.

Malgré cette forte baisse début 2021, les responsables constatent une reprise des voyages d'affaires. "Les écoles de vol ont aussi redémarré la formation des pilotes au printemps. Ces deux secteurs ont contribué à relancer l'activité à l'aéroport", commente le CEO Eric Dumas.

Ce dernier s'attend même à une reprise du trafic passagers dans les prochains mois. A partir du 20 avril, TUI fly effectuera à nouveau deux connexions hebdomadaires avec les villes espagnoles d'Alicante, Malaga, Murcie, Ibiza et Majorque. Elle reliera même Avignon dans le sud de la France dès le 18 juin.

L'aéroport a déjà enregistré de bons résultats en matière de fret en 2020 et cette progression se poursuivra cette année. Lors des trois premiers mois de 2021, un total de 10.854 tonnes de marchandises ont été échangées via l'aéroport d'Ostende-Bruges, soit 9% de plus qu'en 2020. Le nombre de mouvements d'avions a lui augmenté de 21% au premier trimestre, notamment en raison de l'activité cargo et d'une augmentation significative des vols locaux et de formation. Au premier trimestre, l'aéroport a accueilli 4.718 passagers, en baisse de 91% par rapport à l'année dernière, avant que la pandémie n'immobilise le trafic aérien. L'interdiction des voyages non essentiels en Belgique devrait prendre fin le 18 avril et le CEO de l'aéroport Eric Dumas se dit prêt à accueillir des passagers dès le lendemain. "Notre petite taille joue clairement en notre faveur", analyse-t-il. "Peu de vols partent en même temps, il n'y a donc qu'un nombre limité de passagers dans l'aéroport et les distances peuvent être constamment respectées."L'aéroport d'Anvers entrevoit une reprise ces prochains moisL'aéroport d'Anvers s'attend à ce que les chiffres du trafic passagers remontent un petit peu dans les prochains mois. Le premier trimestre a été une nouvelle fois très faible en raison de la crise sanitaire avec une baisse de fréquentation de 86% par rapport aux trois premiers mois de 2020. Les voyages d'affaires ont cependant tendance à reprendre.De janvier à mars, l'aéroport anversois a accueilli 6.718 passagers. Entre le début de l'année 2020 et mi-mars 2020, lorsque le premier confinement a été décrété, Deurne avait tout de même vu défiler 48.500 voyageurs. Malgré cette forte baisse début 2021, les responsables constatent une reprise des voyages d'affaires. "Les écoles de vol ont aussi redémarré la formation des pilotes au printemps. Ces deux secteurs ont contribué à relancer l'activité à l'aéroport", commente le CEO Eric Dumas. Ce dernier s'attend même à une reprise du trafic passagers dans les prochains mois. A partir du 20 avril, TUI fly effectuera à nouveau deux connexions hebdomadaires avec les villes espagnoles d'Alicante, Malaga, Murcie, Ibiza et Majorque. Elle reliera même Avignon dans le sud de la France dès le 18 juin.