Cette acquisition concerne des "activités de conception, fabrication, installation, mise en route et maintenance de systèmes destinés à refroidir l'eau ou à condenser la vapeur issue de centrales électriques, notamment nucléaires, ou de procédés industriels (chimiques, pétrochimiques, sidérurgiques, papeterie, sucrerie...)", explique le communiqué.

Ces activités représentent un chiffre d'affaires annuel d'une centaine de millions d'euros et s'appuient sur une trentaine de personnes à Mont-Saint-Guibert (Belgique), 120 en Île-de-France et en Centre-Val de Loire (France) et 120 à Madrid (Espagne).

Cette acquisition concerne des "activités de conception, fabrication, installation, mise en route et maintenance de systèmes destinés à refroidir l'eau ou à condenser la vapeur issue de centrales électriques, notamment nucléaires, ou de procédés industriels (chimiques, pétrochimiques, sidérurgiques, papeterie, sucrerie...)", explique le communiqué. Ces activités représentent un chiffre d'affaires annuel d'une centaine de millions d'euros et s'appuient sur une trentaine de personnes à Mont-Saint-Guibert (Belgique), 120 en Île-de-France et en Centre-Val de Loire (France) et 120 à Madrid (Espagne).