Le Jogger offre un espace similaire pour près de la moitié du prix (à partir de 15.540 euros)! Le modèle est un peu plus court qu'un break compact mais relève ses pantalons comme un SUV (garde au sol de 20 cm). A bord, c'est assez basique et plastique mais le mobilier (piqué à la Sandero) est bien assemblé. L'habitabilité est généreuse à toutes les places, y compris au troisième rang qui accueille deux adultes confortablement. Mais en configuration sept places, le coffre est limité.

Pas de diesel sous le capot, mais Dacia prévoit une version hybride "autorechargeable" pour l'an prochain. En attendant, il n'y a que de l'essence ou du gaz (LPG) avec, dans les deux cas, un moteur 1.0 turbo à trois cylindres. Dans sa version à essence, ce bloc développe 110 ch et affiche des performances correctes mais se révèle bruyant et rugueux. La version LPG de 100 ch se montre plus douce et moins grondante, sans trop perdre en performances. La consommation de LPG a tourné autour de 8 l/100 km, contre 6 l/100 km pour l'essence. Mais le coût du LPG à la pompe est nettement moins élevé: 0,8 euro/litre contre 1,80 euro/litre pour l'essence aujourd'hui. La version LPG est donc à conseiller, d'autant qu'elle ne perd pas de coffre (le réservoir de LPG prend la place de la roue de secours) et coûte 500 euros de... moins que l'essence! Dans tous les cas, la tenue de route est rigoureuse et la suspension confortable. L'insonorisation sur autoroute reste par contre assez légère, mais cela ne gâche pas le bilan global: le rapport prix/prestations/habitabilité est sans concurrence! Ce véhicule au physique sans prétention saura donc faire tourner la tête des pères de famille rationnels, qui n'ont que faire d'un modèle statutaire mais recherchent une voiture sans fioriture.

Dacia Jogger

Eco-G 100 (LPG) Trois cylindres en ligne, essence, turbo, 999 cm3 / 101 ch (74 kW) / 170 Nm ; longueur: 4,55 m, poids: 1.298 kg

Performances

Vitesse maxi: 175 km/h ; 0-100 km/h: 12,3 secondes ; consommation (essai): 8 l/100 km de LPG ; rejets CO2: 119 g/km

Prix

A partir de 14.790 euros (+750 euros pour l'option sept places)

+

Rapport prix/prestations/habitabilité imbattable, habitacle pratique et coffre énorme en cinq places, intéressante version LPG, équipements et connectivité à jour

-

Moteur à essence rugueux et bruyant, peu de visibilité vers l'arrière, insonorisation moyenne sur les grands axes, direction légère et peu communicative

Le Jogger offre un espace similaire pour près de la moitié du prix (à partir de 15.540 euros)! Le modèle est un peu plus court qu'un break compact mais relève ses pantalons comme un SUV (garde au sol de 20 cm). A bord, c'est assez basique et plastique mais le mobilier (piqué à la Sandero) est bien assemblé. L'habitabilité est généreuse à toutes les places, y compris au troisième rang qui accueille deux adultes confortablement. Mais en configuration sept places, le coffre est limité. Pas de diesel sous le capot, mais Dacia prévoit une version hybride "autorechargeable" pour l'an prochain. En attendant, il n'y a que de l'essence ou du gaz (LPG) avec, dans les deux cas, un moteur 1.0 turbo à trois cylindres. Dans sa version à essence, ce bloc développe 110 ch et affiche des performances correctes mais se révèle bruyant et rugueux. La version LPG de 100 ch se montre plus douce et moins grondante, sans trop perdre en performances. La consommation de LPG a tourné autour de 8 l/100 km, contre 6 l/100 km pour l'essence. Mais le coût du LPG à la pompe est nettement moins élevé: 0,8 euro/litre contre 1,80 euro/litre pour l'essence aujourd'hui. La version LPG est donc à conseiller, d'autant qu'elle ne perd pas de coffre (le réservoir de LPG prend la place de la roue de secours) et coûte 500 euros de... moins que l'essence! Dans tous les cas, la tenue de route est rigoureuse et la suspension confortable. L'insonorisation sur autoroute reste par contre assez légère, mais cela ne gâche pas le bilan global: le rapport prix/prestations/habitabilité est sans concurrence! Ce véhicule au physique sans prétention saura donc faire tourner la tête des pères de famille rationnels, qui n'ont que faire d'un modèle statutaire mais recherchent une voiture sans fioriture.