Précédemment détenu par Clear Channel, ce contrat exclusif de 15 ans effectif à compter du 15 juin porte, selon JC Decaux, sur le design, l'installation, l'entretien, l'exploitation et la maintenance de 335 abribus et 215 Mobiliers Urbains Pour l'Information (MUPIs). Le cabinet du bourgmestre Philippe Close (PS) a confirmé mercredi en début de soirée que JC Decaux Belgique avait décroché le contrat à la suite de l'appel d'offres lancé par la Ville. Il s'est toutefois refusé à en dire davantage, pour le moment, sur son contenu.

Toujours selon JC Decaux, des écrans digitaux seront par ailleurs installés aux endroits les plus stratégiques de la ville, proposant des messages contextualisés, géolocalisés et en temps réel. Ils alterneront entre informations locales et publicités. Via les technologies déployées par JCDecaux, la Ville bénéficiera également d'innovations lui permettant en particulier de piloter directement sa propre communication sur les écrans digitaux.

Les nouveaux mobiliers ont été conçus spécifiquement pour la ville de Bruxelles. Ils s'inspirent du design Horta des mobiliers déjà installés. Selon la multinationale de la publicité urbaine, leur conception et leur design optimisent leur performance énergétique tout en garantissant une exploitation responsable durant toute la durée du contrat. Alimentés par de l'électricité verte, la consommation énergétique des mobiliers sera réduite de plus de 50%. De plus, le choix de matériaux recyclables et résistant à la corrosion, tel que l'acier, l'aluminium ou le verre, assurera leur qualité à long terme. La flotte automobile de JCDecaux sera quant à elle composée de véhicules 100% électriques.

JC Decaux se décrit comme le "numéro un de la communication extérieure et du mobilier urbain en Belgique. Il gère par ailleurs les concessions de mobilier urbain d'Anvers, Charleroi, Bruges, Hasselt, Liège, Mons ou encore Namur. A Bruxelles, ce nouveau contrat complète le contrat des vélos en libre-service Villo! opérés par JCDecaux. Les nouveaux écrans digitaux prévus dans le cadre de ce contrat seront progressivement déployés et intégrés à l'offre de JCDecaux Belgique, en complément des 900 mobiliers digitaux JCDecaux déjà présents à l'échelle nationale dans les centres commerciaux, les magasins Carrefour, à Brussels Airport, à Bruxelles et à Liège ainsi que dans le métro de Bruxelles.

A l'échelle mondiale, JC Decaux affirme être présent dans 3.670 villes de plus de 10.000 habitants et disposer d'une audience journalière de plus de 840 millions de personnes dans plus de 80 pays. La multinationale emploie 10.230 collaborateurs.

Précédemment détenu par Clear Channel, ce contrat exclusif de 15 ans effectif à compter du 15 juin porte, selon JC Decaux, sur le design, l'installation, l'entretien, l'exploitation et la maintenance de 335 abribus et 215 Mobiliers Urbains Pour l'Information (MUPIs). Le cabinet du bourgmestre Philippe Close (PS) a confirmé mercredi en début de soirée que JC Decaux Belgique avait décroché le contrat à la suite de l'appel d'offres lancé par la Ville. Il s'est toutefois refusé à en dire davantage, pour le moment, sur son contenu. Toujours selon JC Decaux, des écrans digitaux seront par ailleurs installés aux endroits les plus stratégiques de la ville, proposant des messages contextualisés, géolocalisés et en temps réel. Ils alterneront entre informations locales et publicités. Via les technologies déployées par JCDecaux, la Ville bénéficiera également d'innovations lui permettant en particulier de piloter directement sa propre communication sur les écrans digitaux. Les nouveaux mobiliers ont été conçus spécifiquement pour la ville de Bruxelles. Ils s'inspirent du design Horta des mobiliers déjà installés. Selon la multinationale de la publicité urbaine, leur conception et leur design optimisent leur performance énergétique tout en garantissant une exploitation responsable durant toute la durée du contrat. Alimentés par de l'électricité verte, la consommation énergétique des mobiliers sera réduite de plus de 50%. De plus, le choix de matériaux recyclables et résistant à la corrosion, tel que l'acier, l'aluminium ou le verre, assurera leur qualité à long terme. La flotte automobile de JCDecaux sera quant à elle composée de véhicules 100% électriques. JC Decaux se décrit comme le "numéro un de la communication extérieure et du mobilier urbain en Belgique. Il gère par ailleurs les concessions de mobilier urbain d'Anvers, Charleroi, Bruges, Hasselt, Liège, Mons ou encore Namur. A Bruxelles, ce nouveau contrat complète le contrat des vélos en libre-service Villo! opérés par JCDecaux. Les nouveaux écrans digitaux prévus dans le cadre de ce contrat seront progressivement déployés et intégrés à l'offre de JCDecaux Belgique, en complément des 900 mobiliers digitaux JCDecaux déjà présents à l'échelle nationale dans les centres commerciaux, les magasins Carrefour, à Brussels Airport, à Bruxelles et à Liège ainsi que dans le métro de Bruxelles. A l'échelle mondiale, JC Decaux affirme être présent dans 3.670 villes de plus de 10.000 habitants et disposer d'une audience journalière de plus de 840 millions de personnes dans plus de 80 pays. La multinationale emploie 10.230 collaborateurs.