Vous auriez dit à Bill Gates, en plein milieu des années 1990, que son rival Apple Computer allait, un jour, peser deux fois plus que Microsoft, il vous aurait ri au nez tant la domination du fondateur de Windows dans l'informatique était grande. Aujourd'hui, plus personne ne s'étonne de voir que Microsoft court après les innovations de la firme fondée par Steve Jobs dans le domaine des smartphones et des tablettes. Et la toute-puissance d'Apple s'est bel et bien concrétisée : la firme à la pomme vaut aujourd'hui plus de 690 milliards de dollars en Bourse contre 343 milliards pour Microsoft. Plus surprenant encore, la valorisation d'Apple dépasse aujourd'hui celles de Google, Samsung, eBay et Twitter réunis !

Mais ce n'est pas tout : Apple vient de battre un nouveau record, celui de la rentabilité. Sur un chiffre d'affaires trimestriel de presque 75 milliards de dollars, la société dirigée par Tim Cook a généré pas moins de 18 milliards de bénéfices. Pas étonnant que la firme use de certaines ficelles pour veiller à ce que je consommateur dépenser toujours plus pour son iPhone et les services qui vont avec.

DR
© DR

Cette semaine, Trends-Tendances décrypte quelques-unes des mécaniques marketing utilisées par Apple et revient sur son incroyable succès. En vente actuellement chez votre libraire ou disponible à l'achat dans l'appli Trends-Tendances

Vous auriez dit à Bill Gates, en plein milieu des années 1990, que son rival Apple Computer allait, un jour, peser deux fois plus que Microsoft, il vous aurait ri au nez tant la domination du fondateur de Windows dans l'informatique était grande. Aujourd'hui, plus personne ne s'étonne de voir que Microsoft court après les innovations de la firme fondée par Steve Jobs dans le domaine des smartphones et des tablettes. Et la toute-puissance d'Apple s'est bel et bien concrétisée : la firme à la pomme vaut aujourd'hui plus de 690 milliards de dollars en Bourse contre 343 milliards pour Microsoft. Plus surprenant encore, la valorisation d'Apple dépasse aujourd'hui celles de Google, Samsung, eBay et Twitter réunis ! Mais ce n'est pas tout : Apple vient de battre un nouveau record, celui de la rentabilité. Sur un chiffre d'affaires trimestriel de presque 75 milliards de dollars, la société dirigée par Tim Cook a généré pas moins de 18 milliards de bénéfices. Pas étonnant que la firme use de certaines ficelles pour veiller à ce que je consommateur dépenser toujours plus pour son iPhone et les services qui vont avec.