Le produit des redevances d'infrastructure, qui s'élève à 728,7 millions d'euros l'année dernière, a augmenté de 3,8% par rapport à 2016. Le nombre total de train-kilomètres effectifs pour l'ensemble des segments (trafic voyageurs national, international et trafic marchandises) a lui atteint 98,68 millions de trains-kilomètres, soit une progression de 2,7%.

L'année dernière, Infrabel a investi 827,6 millions d'euros dans l'infrastructure ferroviaire, dont 80% pour le renforcement de la sécurité, la ponctualité et le maintien du réseau. Le gestionnaire du réseau a également utilisé l'intégralité de la dotation fédérale (777 millions d'euros) et a fait appel à d'autres sources de financement, dont les fonds RER et TGV ainsi que les subsides européens (16,8 millions d'euros).