Dans un premier temps, deux augmentations, de 2,5% chacune, avaient été promises pour août 2020 et août 2021, mais celles-ci avaient été reportées en raison de la crise du coronavirus et du gros impact de cette dernière sur le secteur aéronautique. Le personnel de KLM avait même été contraint à une réduction de sa rémunération.

"La décision d'aujourd'hui va offrir une marge financière suffisante aux travailleurs pour compenser l'inflation galopante", a précisé la société dans un communiqué. On ne parle cependant pas encore d'un retour complet à la situation pré-pandémie. "Actuellement, nous ne pouvons pas faire plus", ajoute la compagnie. Aux Pays-Bas, contrairement à la Belgique, les salaires ne sont pas indexés automatiquement.

Dans un premier temps, deux augmentations, de 2,5% chacune, avaient été promises pour août 2020 et août 2021, mais celles-ci avaient été reportées en raison de la crise du coronavirus et du gros impact de cette dernière sur le secteur aéronautique. Le personnel de KLM avait même été contraint à une réduction de sa rémunération."La décision d'aujourd'hui va offrir une marge financière suffisante aux travailleurs pour compenser l'inflation galopante", a précisé la société dans un communiqué. On ne parle cependant pas encore d'un retour complet à la situation pré-pandémie. "Actuellement, nous ne pouvons pas faire plus", ajoute la compagnie. Aux Pays-Bas, contrairement à la Belgique, les salaires ne sont pas indexés automatiquement.