Les chiffres repartant à la hausse, le "déconfinement" a pourtant été mis à l'arrêt, comme l'a encore montré lundi un nouveau Conseil national de sécurité qui a abouti sur de nouvelles restrictions dans les rassemblements, mais aussi dans le comportement en magasin.

On revient un pas en arrière pour ce qui du "shopping": il est demandé de venir faire les courses seul, sauf exception avec un enfant mineur ou une personne nécessitant de l'assistance, et de limiter sa présence à 30 minutes.

Malgré cette restriction, les soldes sont maintenues en août, a affirmé la ministre Muylle au micro des médias de la VRT. "Nous les avons déjà postposées d'un mois, mais on ne peut pas remettre constamment à plus tard une 'saison d'été'. Les stocks sont là, et c'est crucial pour le secteur", a justifié la ministre.

Comeos "regrette" que les magasins soient de nouveau pris pour cible

Comeos, la fédération du commerce, "regrette" que les magasins soient une fois de plus pris pour cible.

"Bien sûr, nous respectons les mesures du Conseil national de sécurité et nous les appliquerons comme nous l'avons toujours fait, mais nous regrettons que les magasins soient ciblés", déclare le porte-parole Hans Cardyn. "Toutes les données montrent - et les experts l'ont encore dit le week-end dernier - que les problèmes ne se situent pas dans les magasins et les supermarchés. Les infections se produisent lors de fêtes et dans les cercles familiaux. C'est donc dommage que des mesures soient de nouveau prises pour les magasins".

Les chiffres repartant à la hausse, le "déconfinement" a pourtant été mis à l'arrêt, comme l'a encore montré lundi un nouveau Conseil national de sécurité qui a abouti sur de nouvelles restrictions dans les rassemblements, mais aussi dans le comportement en magasin. On revient un pas en arrière pour ce qui du "shopping": il est demandé de venir faire les courses seul, sauf exception avec un enfant mineur ou une personne nécessitant de l'assistance, et de limiter sa présence à 30 minutes. Malgré cette restriction, les soldes sont maintenues en août, a affirmé la ministre Muylle au micro des médias de la VRT. "Nous les avons déjà postposées d'un mois, mais on ne peut pas remettre constamment à plus tard une 'saison d'été'. Les stocks sont là, et c'est crucial pour le secteur", a justifié la ministre.Comeos "regrette" que les magasins soient de nouveau pris pour cible Comeos, la fédération du commerce, "regrette" que les magasins soient une fois de plus pris pour cible. "Bien sûr, nous respectons les mesures du Conseil national de sécurité et nous les appliquerons comme nous l'avons toujours fait, mais nous regrettons que les magasins soient ciblés", déclare le porte-parole Hans Cardyn. "Toutes les données montrent - et les experts l'ont encore dit le week-end dernier - que les problèmes ne se situent pas dans les magasins et les supermarchés. Les infections se produisent lors de fêtes et dans les cercles familiaux. C'est donc dommage que des mesures soient de nouveau prises pour les magasins".