L'horloger nippon, fondé en 1918, a été repris en 2018 par le groupe Templus. En France, la marque est présente dans plus de 200 points de vente. "La joint-venture avec Ice-Watch va permettre de poursuivre ce chemin de croissance dans des conditions optimales", explique-t-on dans un communiqué. Aucun détail financier n'est divulgué.

La joint-venture entre les deux sociétés doit permettre à la marque japonaise d'étendre son réseau de distribution sur le marché belge et français.

Selon le journal L'Echo, Ice-Watch et Citizen collaboraient déjà puisque depuis ses débuts, Ice-Watch achète ses mouvements à l'horloger japonais dont le chiffre d'affaires est de près de trois milliards de dollars.