L'enseigne cherche également à réduire ses coûts: elle perd 10 millions d'euros chaque semaine en raison de la fermeture des commerces "non-essentiels" aux Pays-Bas.

Selon un porte-parole d'HEMA, les fournisseurs concernés sont principalement situés en Asie. Ils ne doivent plus s'attendre à des commandes, et le délai de paiement de celles déjà envoyées est prolongé de 30 jours

L'enseigne cherche également à réduire ses coûts: elle perd 10 millions d'euros chaque semaine en raison de la fermeture des commerces "non-essentiels" aux Pays-Bas.Selon un porte-parole d'HEMA, les fournisseurs concernés sont principalement situés en Asie. Ils ne doivent plus s'attendre à des commandes, et le délai de paiement de celles déjà envoyées est prolongé de 30 jours