Le premier semestre avait été plutôt morose, mais les recrutements semblent repartir à la hausse depuis l'été par rapport à l'avant coronavirus, constate le prestataire de services RH.

La hausse concerne principalement les contrats à durée déterminée et les contrats de remplacements. Ces contrats ont connu une augmentation de plus de 70% depuis le mois d'août par rapport à 2019. "Les perspectives économiques et sanitaires incertaines poussent vraisemblablement les employeurs à privilégier la prudence en offrant majoritairement des contrats à durée limitée", analyse Partena.

Les contrats à durée indéterminée, quant à eux, ont augmenté de 8% en août, avant de diminuer depuis la rentrée (-2% en septembre et -10% en octobre).

"Si nous nous focalisons uniquement sur les types de contrats, nous remarquons que l'importance des CDI dans le nombre total de recrutements diminue, passant de 57% en 2019 à 48% en 2021. De leur côté, les contrats à durée déterminée (45%), contrats de remplacement (4%) et contrats pour un travail clairement défini (2%) sont en hausse pour l'année 2021", soulève Wim Demey, Customer Intelligence Manager chez Partena Professional.

Le premier semestre avait été plutôt morose, mais les recrutements semblent repartir à la hausse depuis l'été par rapport à l'avant coronavirus, constate le prestataire de services RH. La hausse concerne principalement les contrats à durée déterminée et les contrats de remplacements. Ces contrats ont connu une augmentation de plus de 70% depuis le mois d'août par rapport à 2019. "Les perspectives économiques et sanitaires incertaines poussent vraisemblablement les employeurs à privilégier la prudence en offrant majoritairement des contrats à durée limitée", analyse Partena. Les contrats à durée indéterminée, quant à eux, ont augmenté de 8% en août, avant de diminuer depuis la rentrée (-2% en septembre et -10% en octobre). "Si nous nous focalisons uniquement sur les types de contrats, nous remarquons que l'importance des CDI dans le nombre total de recrutements diminue, passant de 57% en 2019 à 48% en 2021. De leur côté, les contrats à durée déterminée (45%), contrats de remplacement (4%) et contrats pour un travail clairement défini (2%) sont en hausse pour l'année 2021", soulève Wim Demey, Customer Intelligence Manager chez Partena Professional.