Quoi de plus naturel et traditionnel que le bois ? De prime abord, ce secteur qui joue un rôle de premier plan dans le sud du pays et particulièrement dans la province de Luxembourg, n'est pas considéré comme faisant partie des plus innovants, surtout dans cette époque baignée par la transformation digitale. On y trouve pourtant des entreprises à la pointe des technologies. La preuve avec Scidus, dont la baseline, "L'innovation du sciage", donne le ton. "Nous développons de nouveaux produits autour du bois, explique Romain Troquet, directeur de Scidus. Notre but vise à valoriser des essences locales comme le chêne, le hêtre, le frêne ou encore le peuplier au moyen de procédés naturels, comme le thermo-traitement qui nous permet d'obtenir un bois stable qui présente des caractéristiques de résistance proches des bois exotiques. Un bois qui peut alors être utilisé pour l'extérieur (bardage, terrasses, etc. ). Par ce biais, nous travaillons localement et durablement."

Grumes usinées

En 2015, la société familiale Dusausoit a été reprise par le groupe Mobic, spécialisé dans la conception et la réalisation de maisons à ossature bois. A l'époque, l'entreprise basée à Etalle compte encore une demi-douzaine de travailleurs contre 30 aujourd'hui. Et plus du double si l'on y ajoute le personnel d'autres entités du groupe ainsi que les sous-traitants. Entre 2014 et 2018, la marge brute a quintuplé, de 300.000 à 1,7 million d'euros. Une progression qui est le fruit d'une politique d'investissement dans de nouveaux équipements tels que des séchoirs et "fours" qui permettent d'extraire avec un procédé lent et naturel l'humidité du bois afin de lui conférer de nouvelles propriétés.

Scidus propose également des grumes usinées par des robots qui ont été développés par la société Imax Pro, elle aussi partie du groupe Mobic. Des grumes usinées que l'entreprise est occupée à placer dans un célèbre parc zoologique wallon et qui vont contribuer à y constituer le plus grand parking photovoltaïque du monde. "Ce sont au total 1.600 poutres et 1.600 poteaux qui ont été réalisés, reprend le directeur. Chacune de ces poutres a été réalisée sur mesure grâce à nos robots. En fait, avec ce chantier, nous sommes revenus aux fondamentaux du métier en utilisant la matière première au maximum."

Parmi les autres chantiers d'importance auxquels Scidus contribue, pointons la Maison administrative de la province de Namur, dessinée par le bureau d'architecture Philippe Samyn and Partners et réalisée par l'entreprise générale Jan De Nul, ou encore le parc écologique "Your Nature" situé au coeur du bois de Péronnes à Antoing où, à terme, 575 hébergements sont prévus. Chalets qui sont conçus et réalisés à Etalle.

"Scidus, à l'instar du groupe Mobic, s'inscrit pleinement dans une démarche de gestion durable de nos forêts et favorise les circuits courts. Par ailleurs, nous sommes également conscients de notre dimension sociale et collaborons avec le Forem pour la formation. Enfin, notre credo à tous les échelons de l'entreprise demeure l'innovation. Nous pensons en permanence out of the box", conclut Romain Troquet.

Quoi de plus naturel et traditionnel que le bois ? De prime abord, ce secteur qui joue un rôle de premier plan dans le sud du pays et particulièrement dans la province de Luxembourg, n'est pas considéré comme faisant partie des plus innovants, surtout dans cette époque baignée par la transformation digitale. On y trouve pourtant des entreprises à la pointe des technologies. La preuve avec Scidus, dont la baseline, "L'innovation du sciage", donne le ton. "Nous développons de nouveaux produits autour du bois, explique Romain Troquet, directeur de Scidus. Notre but vise à valoriser des essences locales comme le chêne, le hêtre, le frêne ou encore le peuplier au moyen de procédés naturels, comme le thermo-traitement qui nous permet d'obtenir un bois stable qui présente des caractéristiques de résistance proches des bois exotiques. Un bois qui peut alors être utilisé pour l'extérieur (bardage, terrasses, etc. ). Par ce biais, nous travaillons localement et durablement."Grumes usinéesEn 2015, la société familiale Dusausoit a été reprise par le groupe Mobic, spécialisé dans la conception et la réalisation de maisons à ossature bois. A l'époque, l'entreprise basée à Etalle compte encore une demi-douzaine de travailleurs contre 30 aujourd'hui. Et plus du double si l'on y ajoute le personnel d'autres entités du groupe ainsi que les sous-traitants. Entre 2014 et 2018, la marge brute a quintuplé, de 300.000 à 1,7 million d'euros. Une progression qui est le fruit d'une politique d'investissement dans de nouveaux équipements tels que des séchoirs et "fours" qui permettent d'extraire avec un procédé lent et naturel l'humidité du bois afin de lui conférer de nouvelles propriétés.Scidus propose également des grumes usinées par des robots qui ont été développés par la société Imax Pro, elle aussi partie du groupe Mobic. Des grumes usinées que l'entreprise est occupée à placer dans un célèbre parc zoologique wallon et qui vont contribuer à y constituer le plus grand parking photovoltaïque du monde. "Ce sont au total 1.600 poutres et 1.600 poteaux qui ont été réalisés, reprend le directeur. Chacune de ces poutres a été réalisée sur mesure grâce à nos robots. En fait, avec ce chantier, nous sommes revenus aux fondamentaux du métier en utilisant la matière première au maximum."Parmi les autres chantiers d'importance auxquels Scidus contribue, pointons la Maison administrative de la province de Namur, dessinée par le bureau d'architecture Philippe Samyn and Partners et réalisée par l'entreprise générale Jan De Nul, ou encore le parc écologique "Your Nature" situé au coeur du bois de Péronnes à Antoing où, à terme, 575 hébergements sont prévus. Chalets qui sont conçus et réalisés à Etalle. "Scidus, à l'instar du groupe Mobic, s'inscrit pleinement dans une démarche de gestion durable de nos forêts et favorise les circuits courts. Par ailleurs, nous sommes également conscients de notre dimension sociale et collaborons avec le Forem pour la formation. Enfin, notre credo à tous les échelons de l'entreprise demeure l'innovation. Nous pensons en permanence out of the box", conclut Romain Troquet.