La caractéristique des Gazelles est qu'elles courent vite. Et certaines très vite. C'est le cas de la société Loiseau. Constituée en août 2013, elle s'impose cinq exercices plus tard en tête de la catégorie des petites entreprises. "J'ai commencé seul avec une machine, rappelle Julien Loiseau, gérant de l'entreprise avec sa compagne, Caroline Jaco. C'est en 2015 que la croissance a vraiment démarré. Très rapidement, nous avons atteint notre premier million d'euros de chiffre d'affaires et les chantiers se sont multipliés. Nous sommes principalement actifs dans un rayon de 100 km autour d'Horion-Hozémont où est situé notre siège social." Un siège social qui était également au début le siège d'exploitation mais qui s'est rapidement révélé trop exigu. L'entreprise a déplacé ce dernier sur un site provisoire plus grand à Saint-Georges-sur-Meuse, situé à quelques kilomètres.

Nouveau site fluvial

Il est vrai que Loiseau compte aujourd'hui une petite cinquantaine de collaborateurs, 42 sur le terrain et six dans les bureaux. Le parc de machines s'est considérablement étoffé en l'espace de cinq ans. On en compte actuellement près de 25 de tout type allant de 2,5 à 30 tonnes avec une panoplie d'accessoires divers. L'entreprise liégeoise dispose également d'une flotte composée de sept camions et sept tracteurs benne, qui lui permettent d'effectuer des transports pour leurs chantiers et clients ainsi que deux camions plateau pouvant transporter des machines de 8 à 50 tonnes. L'entreprise, qui est agréée en classe 4, est active dans les travaux de terrassement et d'aménagements extérieurs de sites privés, commerciaux ou industriels. La diversification dans des activités de démolition, de recyclage ainsi que l'acquisition d'une unité de concassage mobile ont ouvert à Loiseau de nouvelles perspectives de développement.

"Au début, la sous-traitance représentait 90% de nos activités, précise Julien Loiseau, pour 10% de travaux propres. Aujourd'hui, la proportion s'est inversée et est de l'ordre de 30 et 70%." Et devant l'accroissement de la société, de nouveaux espaces ont été trouvés le long de la Meuse à Hermalle-sous-Huy (Engis).

"Nous allons prochainement y déménager le siège social et d'exploitation, poursuit le fondateur. Tout d'abord sur un terrain de 10.200 m2 où nous installerons nos bureaux ainsi qu'un atelier où nous pourrons assurer la maintenance et l'entretien de nos machines et camions. Un second terrain de 18.000 m2 situé en bord de Meuse nous servira ensuite de centre logistique pour nos terres excavées et autres déchets que nous allons valoriser. Notre volonté est de privilégier dès que possible le transport fluvial au détriment des camions. Ce mode de transport est moins polluant que par la route et est également moins onéreux."

Loiseau a fortement grandi depuis 2013 mais entend conserver son cachet de PME familiale. "Je reste très proche de mon personnel. Nous sommes attentifs à la stabilité de l'entreprise et développons des activités qui sont complémentaires pour optimiser la synergie entre nos différents départements. Avec notre nouveau site, nous serons à même de poursuivre notre progression dans les meilleures conditions afin d'offrir les meilleures solutions à nos clients."