Après avoir dirigé Alten Belgium, Patrice Serange a décidé en 2011 de créer une société de conseil en ingénierie avec deux comparses. "Mon activité chez Alten a été riche en enseignement, explique Patrice Serange. Mais je voulais développer un nouveau concept commercial, ce qui est pour ainsi dire impossible au sein d'une grande entreprise. J'ai créé Nalys pour concrétiser mon projet en toute liberté."

Nalys Institute of Technology

Assister, conseiller, guider et gérer, telle est la quadruple mission que s'est assignée Nalys. "Nos employés (ils sont plus de 250, Ndlr) mettent tout en oeuvre pour apporter les meilleures solutions technologiques à nos clients dans de nombreuses industries. Notre secteur le plus important est celui des sciences de la vie. Nous collaborons aussi bien avec les grands groupes pharmaceutiques qu'avec les start-up biotechs. Les projets sur lesquels nous travaillons sont passionnants. Nous sommes également actifs dans les domaines de logiciel intégré (embedded systems), d'applications internet et de production (mechanical & manufacturing)", résume Patrice Serange. L'an dernier, Nalys a réalisé un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros environ.

Point fort de Nalys : le concept Technology as a Service (TaaS) développé par la société. "Pour les projets complexes, nous créons un centre de services pour nos clients. Travail en équipe et coaching sont la clé du succès pour les équipes multidisciplinaires", explique Patrice Serange. Nalys a sa propre académie qui forme les jeunes ingénieurs en interne : le Nalys Institute of Technology. "Nous investissons énormément chaque année dans ce qui est notre cheval de bataille. L'an dernier, 50 jeunes ingénieurs ont suivi une trajectoire de six semaines de formation intensive, deux semaines de projet de fin de formation et six mois de coaching dans le cadre d'un premier projet chez un de nos clients."

Expansion internationale

A l'automne 2019, Nalys a enregistré un changement important de son actionnariat. "Pour financer notre expansion internationale, nous avions besoin d'une nouvelle structure de capital. La société française de capital investissement Sparring Capital a acquis une participation majoritaire et mes deux comparses cofondateurs ont préféré sortir de l'entreprise, explique Patrice Serange. La France et l'Allemagne sont nos principaux objectifs stratégiques. Nous avons également l'intention de suivre nos clients à l'étranger dans toute la mesure du possible."

Après avoir dirigé Alten Belgium, Patrice Serange a décidé en 2011 de créer une société de conseil en ingénierie avec deux comparses. "Mon activité chez Alten a été riche en enseignement, explique Patrice Serange. Mais je voulais développer un nouveau concept commercial, ce qui est pour ainsi dire impossible au sein d'une grande entreprise. J'ai créé Nalys pour concrétiser mon projet en toute liberté."Nalys Institute of TechnologyAssister, conseiller, guider et gérer, telle est la quadruple mission que s'est assignée Nalys. "Nos employés (ils sont plus de 250, Ndlr) mettent tout en oeuvre pour apporter les meilleures solutions technologiques à nos clients dans de nombreuses industries. Notre secteur le plus important est celui des sciences de la vie. Nous collaborons aussi bien avec les grands groupes pharmaceutiques qu'avec les start-up biotechs. Les projets sur lesquels nous travaillons sont passionnants. Nous sommes également actifs dans les domaines de logiciel intégré (embedded systems), d'applications internet et de production (mechanical & manufacturing)", résume Patrice Serange. L'an dernier, Nalys a réalisé un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros environ.Point fort de Nalys : le concept Technology as a Service (TaaS) développé par la société. "Pour les projets complexes, nous créons un centre de services pour nos clients. Travail en équipe et coaching sont la clé du succès pour les équipes multidisciplinaires", explique Patrice Serange. Nalys a sa propre académie qui forme les jeunes ingénieurs en interne : le Nalys Institute of Technology. "Nous investissons énormément chaque année dans ce qui est notre cheval de bataille. L'an dernier, 50 jeunes ingénieurs ont suivi une trajectoire de six semaines de formation intensive, deux semaines de projet de fin de formation et six mois de coaching dans le cadre d'un premier projet chez un de nos clients."Expansion internationaleA l'automne 2019, Nalys a enregistré un changement important de son actionnariat. "Pour financer notre expansion internationale, nous avions besoin d'une nouvelle structure de capital. La société française de capital investissement Sparring Capital a acquis une participation majoritaire et mes deux comparses cofondateurs ont préféré sortir de l'entreprise, explique Patrice Serange. La France et l'Allemagne sont nos principaux objectifs stratégiques. Nous avons également l'intention de suivre nos clients à l'étranger dans toute la mesure du possible."