Au départ, il y a toujours une idée, pas toujours en phase avec les études suivies, une passion ou un besoin non rencontré, explique Evelyne Verhovert, coordinatrice de Gentrepreneur. Cette spin-off de l'université de Gand et de la Van Artevelde Hogeschool accompagne depuis 10 ans déjà les étudiants que taraude l'envie d'entreprendre.
...

Au départ, il y a toujours une idée, pas toujours en phase avec les études suivies, une passion ou un besoin non rencontré, explique Evelyne Verhovert, coordinatrice de Gentrepreneur. Cette spin-off de l'université de Gand et de la Van Artevelde Hogeschool accompagne depuis 10 ans déjà les étudiants que taraude l'envie d'entreprendre. Des étudiants dont la créativité semble être stimulée par la crise actuelle. "Nos coachs croulent sous les projets et les demandes d'information. Un étudiant entrepreneur vient ainsi de mettre au point une plateforme via laquelle il est possible de commander des produits de boulangerie, de sorte qu'il ne faut plus faire la file le lendemain matin. Un autre a développé une application qui permet, dans l'horeca, de commander ses boissons avec un code QR. Etc." "Toutes les tentatives ne sont évidemment pas couronnées de succès mais dans tous les cas, elles constituent pour ceux qui les ont vécues une expérience et nous constatons que de plus en plus d'entreprises cherchent des collaborateurs avec un profil d'entrepreneur", ajoute Evelyne Verhovert. Par exemple, ne trouvant pas, en tant qu'étudiants, de nourriture saine et bon marché, Ruslan Podgaetskiy et Maybritt Devriese ont décidé d'en produire eux-mêmes. Ensemble, ils se sont lancés dans la production de dumplings véganes. "Les Belges ont adopté le ravioli, nous avons préféré lancer les nôtres au départ de recettes russes, compte tenu des origines de Ruslan", commente Maybritt Devriese dont les produits (Davai) sont aujourd'hui disponibles dans le commerce. Plus éclatante encore est la réussite de Teamleader, un logiciel qui réunit CRM (customer relationship management), facturation et gestion en un seul outil. Développé par Jeroen De Wit lors qu'il était encore étudiant, Teamleader revendique aujourd'hui plus de 11.000 clients.