Ensemble, ils pèsent près de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires et emploient plus de 500 personnes. Les cabinets d'expert-comptable et de révisorat Vandelanotte et Callens, Pirenne, Theunissen & Co annoncent leur fusion ce jeudi 7 juillet. Elle sera opérationnelle le 1er octobre prochain. "Malgré notre taille respectable, nous restons un cabinet familial, affirme Nikolas Vandelanotte, CEO du cabinet fondé par son grand-père en 1948. Nous sommes des entrepreneurs au service d'entrepreneurs, la plupart de nos clients sont, comme nous, des sociétés familiales. Nous comprenons ce que signifie la vie d'une entreprise familiale, les défis que représentent par exemple la transmission."
...

Ensemble, ils pèsent près de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires et emploient plus de 500 personnes. Les cabinets d'expert-comptable et de révisorat Vandelanotte et Callens, Pirenne, Theunissen & Co annoncent leur fusion ce jeudi 7 juillet. Elle sera opérationnelle le 1er octobre prochain. "Malgré notre taille respectable, nous restons un cabinet familial, affirme Nikolas Vandelanotte, CEO du cabinet fondé par son grand-père en 1948. Nous sommes des entrepreneurs au service d'entrepreneurs, la plupart de nos clients sont, comme nous, des sociétés familiales. Nous comprenons ce que signifie la vie d'une entreprise familiale, les défis que représentent par exemple la transmission." Plusieurs raisons ont poussé au rapprochement des deux bureaux. La première est commune à de nombreux secteurs : la digitalisation permet désormais de réaliser d'intéressantes économies d'échelle. Cette évolution est renforcée par l'abondance de réglementations de plus en plus strictes et qui, elles aussi, invitent à travailler à une certaine échelle. La deuxième découle de la guerre des talents : une entité plus large augmente, pour les collaborateurs, les possibilités d'évolution de carrière, de spécialisation professionnelle et de travail à proximité du domicile. "La proximité joue un rôle décisif pour le personnel, les gens ont moins envie de se déplacer", analyse Nikolas Vandelanotte, convaincu dès lors que la nouvelle entité sera plus attractive sur le marché de l'emploi.Un cabinet de plus en plus "national"La troisième raison est d'ordre plus géographique. S'il est présent dans tout le pays, le cabinet Vandelanotte s'est surtout développé en Flandre, en particulier en Flandre occidentale, tandis que Callens, Pirenne, Theunissen & Co est mieux implanté à Anvers, Bruxelles et en Wallonie, y compris dans la communauté germanophone à travers un bureau à Verviers. "Nous sommes un cabinet belge, certes avec un ancrage flamand, mais qui vise résolument tout le territoire national, explique Philip Callens, administrateur-délégué de Callens, Pirenne, Theunissen & Co et qui deviendra partner de la nouvelle entité. Être un cabinet national, c'est un choix stratégique de notre part et nous comptons l'accentuer à l'avenir. Cette présence dans les trois régions, c'est unique pour un cabinet d'expertise comptable, en dehors des Big4 et de BDO." Pour l'heure, l'implantation en Wallonie reste néanmoins modeste avec des bureaux à Tournai, Namur et Verviers mais le groupe songe à ouvrir une antenne à Charleroi (où plusieurs collaborateurs sont déjà actifs) et, surtout, finalise la reprise d'un cabinet en Brabant wallon. "Pour l'instant, notre priorité est la bonne intégration des deux équipes mais nous sommes ouverts à toutes les opportunités de nous renforcer sur le plan géographique ou des services", concède Nikolas Vandelanotte. Précisons par ailleurs que les deux bureaux ont déjà des liens avec le Grand-Duché de Luxembourg et que, cela aussi, cela devrait s'intensifier à l'avenir.Ces différentes motivations d'un rapprochement ne suffiraient sans doute pas si les responsables des deux bureaux ne se rejoignaient pas sur "le sens" qu'ils veulent donner à leur travail d'accompagnement des PME familiales. "Pour elles, nous sommes plus que des experts-comptables ou des réviseurs, nous sommes des personnes de confiance, résume Philip Callens. C'est là, ainsi que sur la vision à long terme propre aux sociétés familiales, que nous voulons faire la différence." Au-delà de ce profil commun, les deux bureaux affichent des compétences très complémentaires, estiment les patrons. Vandelanotte, nettement plus gros que son partenaire, peut offrir une palette de services plus larges, avec notamment des expertises fiscales ou juridiques très pointues, tandis que Callens, Pirenne, Theunissen & Co se positionne comme cabinet de réviseurs d'entreprise avec une série de niches, comme l'audit informatique. Ils ont par ailleurs développé une fine connaissance du secteur des soins de santé (hôpitaux, maisons de repos, mutualités...), ainsi que du secteur public.