Tous les travailleurs concernés devront quoi qu'il en soit avoir quitté le site au 1er janvier 2016. Les salariés concernés par ces contrats temporaires bénéficieront, à leur départ, des mêmes primes que leurs collègues.

Tous les travailleurs concernés devront quoi qu'il en soit avoir quitté le site au 1er janvier 2016. Les salariés concernés par ces contrats temporaires bénéficieront, à leur départ, des mêmes primes que leurs collègues.