La grogne des anti-Facebook se fait toujours plus pressante alors qu'à intervalles réguliers, de nouvelles affaires (utilisation de données sans autorisation, etc.) touchent le réseau social. Et même si elles n'atteignent pas l'ampleur du fameux scandale Cambridge Analytica, elles posent question. Surtout quand on connaît le gigantisme de Facebook, et des Gafa en général. Le réseau social revendique pas moins de 2,4 milliards d'utilisateurs et possède également les applis à succès WhatsApp, Messenger et Instagram. Cela permet à l'empir...