L'info est exclusive ; l'objectif, ambitieux: faire de L-Post "le premier pure player quotidien en Belgique francophone", dixit son fondateur Philippe Lawson qui va inaugurer son propre média ce 27 février.
...

L'info est exclusive ; l'objectif, ambitieux: faire de L-Post "le premier pure player quotidien en Belgique francophone", dixit son fondateur Philippe Lawson qui va inaugurer son propre média ce 27 février. Le journaliste qui a jadis oeuvré à La Libre (de 1997 à 2011), puis à L'Echo (de 2011 à 2018), avant de devenir directeur des rédactions des Editions de l'Avenir (jusqu'en juillet 2020), voit grand, très grand. Citant en exemple le site d'infos Mediapart en France, Philippe Lawson veut en effet bâtir un titre similaire en Fédération Wallonie- Bruxelles, 100% numérique, qui ravivera, dit-il, son ADN de l'investigation avec "des scoops, des enquêtes au long cours et de nouvelles infos chaque jour". Payant, l'accès au site de L-Post se fera via une formule d'abonnement mensuel à 10,99 euros pour les trois premiers mois de lancement, puis à 15 euros par mois dans un deuxième temps. Fort d'un investissement de départ de 300.000 euros (dont il a mis la majorité du capital sur la table), le journaliste-fondateur - qui restera toutefois actif sur la chaîne d'info LN24 - s'est entouré d'une équipe de quatre reporters pour tenir sa promesse d'un contenu de qualité, boosté par de nouvelles envies entrepreneuriales. Durant son passage mouvementé aux Editions de l'Avenir, Philippe Lawson a en effet suivi un executive master in management à la Solvay Brussels School qui l'a encouragé à oser ce nouveau défi.