Euro Shoe Group a entamé l'an dernier une restructuration qui prévoit la fermeture des magasins les moins rentables. La mesure a déjà concerné dix points de vente en Belgique, huit aux Pays-Bas et un au Luxembourg.

Dix-sept fermetures sont prévues pour 2020, dont onze ont déjà été réalisées. Le nombre de magasins touchés dans les prochains mois n'a pas encore été fixé précisément.

Le groupe n'a pas non plus précisé l'impact de la restructuration en termes d'emploi.

Parallèlement, Euro Shoe a récemment ouvert des magasins, notamment à Bertrix.

La maison-mère de Bristol, anciennement Shoe Discount, a enregistré une perte de nette de 6,2 millions d'euros l'an dernier, et un chiffre d'affaire en recul de 15,8 millions, à 183,7 millions d'euros.

Euro Shoe Group a entamé l'an dernier une restructuration qui prévoit la fermeture des magasins les moins rentables. La mesure a déjà concerné dix points de vente en Belgique, huit aux Pays-Bas et un au Luxembourg.Dix-sept fermetures sont prévues pour 2020, dont onze ont déjà été réalisées. Le nombre de magasins touchés dans les prochains mois n'a pas encore été fixé précisément. Le groupe n'a pas non plus précisé l'impact de la restructuration en termes d'emploi. Parallèlement, Euro Shoe a récemment ouvert des magasins, notamment à Bertrix. La maison-mère de Bristol, anciennement Shoe Discount, a enregistré une perte de nette de 6,2 millions d'euros l'an dernier, et un chiffre d'affaire en recul de 15,8 millions, à 183,7 millions d'euros.