Après cet éventuel changement de nom, ou "rebranding", le réseau social Facebook ne sera plus qu'un des nombreux produits de la société mère, tout comme Instagram, WhatsApp et Oculus, selon The Verge.

Toujours selon le site web technologique, ce changement de nom serait une indication claire sur laa nouvelle orientation que veut prendre le groupe de Mark Zuckerberg en se concentrant davantage sur la construction du "métavers" (contraction de méta-univers), ce concept récent qui décrit une prochaine génération d'Internet, une sorte de doublure numérique du monde physique.

Le terme " métavers" vient de l'écrivain américain Neal Stephenson, qui l'a utilisé pour la première fois dans son roman de science-fiction Snow Crash (1992).

Nick Clegg, responsable des affaires internationales et de la communication de Facebook, a annoncé la semaine dernière que le groupe prévoyait de créer 10 000 emplois pour des profils hautement qualifiés au cours des cinq prochaines années dans l'Union européenne et ce afin de créer le "métavers".

"Avec d'autres partenaires, nous développons ce que l'on appelle souvent le métavers - une nouvelle étape dans les expériences virtuelles interconnectées utilisant des technologies telles que la réalité augmentée", a-t-il déclaré dans un billet de blog.

Le réseau social Facebook pourrait conserver le même nom, tout comme les autres marques du groupe Facebook qui comptent également des milliards d'utilisateurs, telles Instagram et Whatsapp. Le changement de nom concernerait uniquement la société mère.

Par le passé, Google avait aussi lancé un changement de marque similaire: la société mère s'appelle désormais Alphabet Inc.

Un porte-parole de Facebook s'est refusé à tout commentaire.

Après cet éventuel changement de nom, ou "rebranding", le réseau social Facebook ne sera plus qu'un des nombreux produits de la société mère, tout comme Instagram, WhatsApp et Oculus, selon The Verge.Toujours selon le site web technologique, ce changement de nom serait une indication claire sur laa nouvelle orientation que veut prendre le groupe de Mark Zuckerberg en se concentrant davantage sur la construction du "métavers" (contraction de méta-univers), ce concept récent qui décrit une prochaine génération d'Internet, une sorte de doublure numérique du monde physique. Le terme " métavers" vient de l'écrivain américain Neal Stephenson, qui l'a utilisé pour la première fois dans son roman de science-fiction Snow Crash (1992).Nick Clegg, responsable des affaires internationales et de la communication de Facebook, a annoncé la semaine dernière que le groupe prévoyait de créer 10 000 emplois pour des profils hautement qualifiés au cours des cinq prochaines années dans l'Union européenne et ce afin de créer le "métavers". "Avec d'autres partenaires, nous développons ce que l'on appelle souvent le métavers - une nouvelle étape dans les expériences virtuelles interconnectées utilisant des technologies telles que la réalité augmentée", a-t-il déclaré dans un billet de blog.Le réseau social Facebook pourrait conserver le même nom, tout comme les autres marques du groupe Facebook qui comptent également des milliards d'utilisateurs, telles Instagram et Whatsapp. Le changement de nom concernerait uniquement la société mère. Par le passé, Google avait aussi lancé un changement de marque similaire: la société mère s'appelle désormais Alphabet Inc.Un porte-parole de Facebook s'est refusé à tout commentaire.