Ceux-ci estiment que le lockdown de la capitale et les attentats terroristes ont été plus nocifs pour leur chiffre d'affaires que la " piétonnisation " du centre.
...