Sa pilule contraceptive Estelle a en effet été approuvée par le FDA, l'agence américaine des médicaments. Mithra et son partenaire de commercialisation australien Mayne Pharma espèrent à présent lancer le contraceptif sur le marché américain au cours d...

Sa pilule contraceptive Estelle a en effet été approuvée par le FDA, l'agence américaine des médicaments. Mithra et son partenaire de commercialisation australien Mayne Pharma espèrent à présent lancer le contraceptif sur le marché américain au cours du premier semestre de l'année, sous la marque Nextstellis. Suite à ce feu vert, Mayne Pharma versera 11 millions de dollars à Mithra et émettra 85,8 millions d'actions. Mithra intégrera par ailleurs le conseil d'administration de son partenaire. Cette annonce a été saluée par les marchés. L'action de la société liégeoise bondissait d'environ 15% à la Bourse de Bruxelles en fin de semaine dernière. C'est que le marché pharma américain est le plus important au monde. Sur place, les contraceptifs hormonaux ont représenté un chiffre d'affaires de 3,6 milliards de dollars l'an dernier. C'est en fait le Canada qui, il y a un mois, était le premier pays à approuver le nouveau blockbuster de la société belge. Et l'Europe devrait suivre. L'autorisation de mise sur le marché dans l'ensemble des pays de l'Union européenne est attendue pour la fin du second trimestre de l'année. Sur notre continent, Estelle sera commercialisée sous la marque Drovelis par le partenaire hongrois de Mithra, Gedeon Richter.