Le chiffre d'affaires, selon les résultats financiers communiqués mardi, a atteint 33 milliards d'euros au premier semestre 2019, en hausse de 9,3%. Le résultat net a grimpé à 2,1 milliard d'euros, pour 0,9 un an auparavant. Le résultat net récurrent est resté stable à 1,5 milliard.

L'EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) a augmenté à 5,3 milliards d'euros, légèrement au-dessus des attentes des analystes de Bloomberg.

"Les résultats du Groupe se sont améliorés, grâce à un solide deuxième trimestre tiré principalement par les activités de gestion d'énergie, le nucléaire, des températures inférieures à la moyenne et l'amélioration de la performance des Solutions Clients", commente dans un communiqué la CEO Isabelle Kocher. Côté nucléaire, Engie a profité de meilleurs prix et d'une plus grande disponibilité des centrales belges.