Dans le but d'analyser les conséquences de la pandémie sur l'emploi et de l'arrêt du soutien financier apporté aux entreprises, l'agence européenne de l'information statistique Eurostat a publié une série de données liées à l'emploi. Ces dernières fournissent un aperçu des personnes employées par statut professionnel dans les États membres de l'Union européenne.

Ainsi, au deuxième trimestre 2021, dans l'Union européenne, 13% des actifs de 20 à 64 ans sont des indépendants et 86% des salariés. La Belgique suit une courbe très similaire puisque 12% des 20-64 ans sont des travailleurs indépendants et 80%, des salariés.

Si on examine les données par groupe d'âge, on constate qu'une plus grande proportion de personnes âgées de 55 à 64 ans est indépendante (17%). On reste en effet avec un ratio de 13% pour les 25-54 ans.

Égalité pour les salariés, grand écart pour les indépendants

Dans l'UE, 33% des travailleurs indépendants âgés entre 20 et 64 ans sont des travailleuses. Chez les salariés en revanche, la parité est quasi atteinte (48%). La Belgique suit encore une fois la même tendance avec des ratios respectivement de 33% de travailleuses indépendantes et 50% de salariées.

Et les tranches d'âge ici ne changent pas grand-chose, que ce soit en Belgique ou dans l'Union européenne. Ainsi, chez les actifs européens de 25 à 54 ans, les femmes représentent 34% des indépendants et 48% des salariés. Chez les 55-64 ans, c'est 33% d'indépendantes - descendant même à 31,5% en Belgique - et 50% de salariées.

Graphique réalisé par l'agence européenne Eurostat, Eurostat
Graphique réalisé par l'agence européenne Eurostat © Eurostat

Les travailleurs indépendants de plus en plus nombreux en Belgique

Par rapport à l'an dernier à la même époque, les pourcentages ont globalement baissé, aussi bien en Belgique que dans l'Union européenne. Ainsi, au deuxième trimestre 2020, 13,7% des actifs de 20 à 64 ans étaient des indépendants et 85,5% des salariés. En Belgique, c'est respectivement 14% d'indépendants et 87% de salariés. En termes de parité, il n'y a eu quasiment aucune évolution. Les conséquences de la crise du Covid n'ont donc eu qu'un léger impact sur le statut professionnel.

En revanche, ce qui est intéressant à constater pour la Belgique, c'est que le pourcentage d'indépendants à fortement augmenté par rapport au second trimestre 2017, et ce qu'importe le genre. Ainsi, la Belgique a enregistré une augmentation globale de 4,5% des indépendants âgés de 20 à 64 ans. Une augmentation qui reste entre 4 et 5% aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Mais cette hausse est beaucoup plus marquée en ce qui concerne les travailleurs de 55 à 64 ans. En effet, cette tranche d'âge enregistre une augmentation de 31% de travailleurs indépendants. Et cela est visible autant chez les femmes que chez les hommes, avec respectivement une augmentation de 24 et 33%.

Enfin, au niveau des Etats membres, c'est l'Italie qui compte le plus de travailleurs indépendants âgés de 20 à 64 ans au second trimestre 2021, devant la France et l'Espagne. Même trio de tête en ce qui concerne les femmes, qui représentent là encore entre 30 et 35% des indépendants.

Aurore Dessaigne

Dans le but d'analyser les conséquences de la pandémie sur l'emploi et de l'arrêt du soutien financier apporté aux entreprises, l'agence européenne de l'information statistique Eurostat a publié une série de données liées à l'emploi. Ces dernières fournissent un aperçu des personnes employées par statut professionnel dans les États membres de l'Union européenne.Ainsi, au deuxième trimestre 2021, dans l'Union européenne, 13% des actifs de 20 à 64 ans sont des indépendants et 86% des salariés. La Belgique suit une courbe très similaire puisque 12% des 20-64 ans sont des travailleurs indépendants et 80%, des salariés. Si on examine les données par groupe d'âge, on constate qu'une plus grande proportion de personnes âgées de 55 à 64 ans est indépendante (17%). On reste en effet avec un ratio de 13% pour les 25-54 ans. Dans l'UE, 33% des travailleurs indépendants âgés entre 20 et 64 ans sont des travailleuses. Chez les salariés en revanche, la parité est quasi atteinte (48%). La Belgique suit encore une fois la même tendance avec des ratios respectivement de 33% de travailleuses indépendantes et 50% de salariées. Et les tranches d'âge ici ne changent pas grand-chose, que ce soit en Belgique ou dans l'Union européenne. Ainsi, chez les actifs européens de 25 à 54 ans, les femmes représentent 34% des indépendants et 48% des salariés. Chez les 55-64 ans, c'est 33% d'indépendantes - descendant même à 31,5% en Belgique - et 50% de salariées. Par rapport à l'an dernier à la même époque, les pourcentages ont globalement baissé, aussi bien en Belgique que dans l'Union européenne. Ainsi, au deuxième trimestre 2020, 13,7% des actifs de 20 à 64 ans étaient des indépendants et 85,5% des salariés. En Belgique, c'est respectivement 14% d'indépendants et 87% de salariés. En termes de parité, il n'y a eu quasiment aucune évolution. Les conséquences de la crise du Covid n'ont donc eu qu'un léger impact sur le statut professionnel.En revanche, ce qui est intéressant à constater pour la Belgique, c'est que le pourcentage d'indépendants à fortement augmenté par rapport au second trimestre 2017, et ce qu'importe le genre. Ainsi, la Belgique a enregistré une augmentation globale de 4,5% des indépendants âgés de 20 à 64 ans. Une augmentation qui reste entre 4 et 5% aussi bien chez les hommes que chez les femmes. Mais cette hausse est beaucoup plus marquée en ce qui concerne les travailleurs de 55 à 64 ans. En effet, cette tranche d'âge enregistre une augmentation de 31% de travailleurs indépendants. Et cela est visible autant chez les femmes que chez les hommes, avec respectivement une augmentation de 24 et 33%.Enfin, au niveau des Etats membres, c'est l'Italie qui compte le plus de travailleurs indépendants âgés de 20 à 64 ans au second trimestre 2021, devant la France et l'Espagne. Même trio de tête en ce qui concerne les femmes, qui représentent là encore entre 30 et 35% des indépendants. Aurore Dessaigne