Celles-ci ont perdu environ un quart (23,5%) de leur chiffre d'affaires par rapport à l'année précédente.

Cette baisse du chiffre d'affaires est compensée par deux éléments. D'une part, les gérants ont consenti des efforts et renoncé à près de la moitié de leur rémunération (-46,1%), soit en moyenne 13.000 euros par gérant sur l'année. D'autre part, la réduction des charges salariales (-43,7%) dues au chômage économique et aux licenciements. Horus constate également une diminution des achats de matières premières et des frais généraux (carburant, chauffage, boissons, etc), de respectivement -26,2% et -21,6%.

"Lorsque la crise sera derrière nous, ces entreprises mettront des mois, voire des années, pour retrouver les mêmes niveaux de revenus qu'en 2019. Quand sonnera l'heure de la reprise, le chômage économique cessera du jour au lendemain, et les économies réalisées sur les achats de matières premières et les frais généraux prendront fin elles aussi. La seule marge de manoeuvre de ces entreprises pour continuer à faire des économies sera la rémunération du gérant", a souligné un responsable de Horus, Benjamin Tailleur.

Horus Software accompagne les entreprises et fiduciaires dans la gestion de leur comptabilité à l'aide d'un logiciel doté d'intelligence artificielle.

Celles-ci ont perdu environ un quart (23,5%) de leur chiffre d'affaires par rapport à l'année précédente. Cette baisse du chiffre d'affaires est compensée par deux éléments. D'une part, les gérants ont consenti des efforts et renoncé à près de la moitié de leur rémunération (-46,1%), soit en moyenne 13.000 euros par gérant sur l'année. D'autre part, la réduction des charges salariales (-43,7%) dues au chômage économique et aux licenciements. Horus constate également une diminution des achats de matières premières et des frais généraux (carburant, chauffage, boissons, etc), de respectivement -26,2% et -21,6%. "Lorsque la crise sera derrière nous, ces entreprises mettront des mois, voire des années, pour retrouver les mêmes niveaux de revenus qu'en 2019. Quand sonnera l'heure de la reprise, le chômage économique cessera du jour au lendemain, et les économies réalisées sur les achats de matières premières et les frais généraux prendront fin elles aussi. La seule marge de manoeuvre de ces entreprises pour continuer à faire des économies sera la rémunération du gérant", a souligné un responsable de Horus, Benjamin Tailleur. Horus Software accompagne les entreprises et fiduciaires dans la gestion de leur comptabilité à l'aide d'un logiciel doté d'intelligence artificielle.