opinion

"En 2019, soyons solidaires des Gafa"

Le "techlash" fut pour beaucoup l'une des activités favorites de l'année qui vient de s'écouler. Forgé en 2018 par The Economist de la contraction de echnology et de backlash (contrecoup), le terme désigne le retour de bâton du public à l'endroit des grandes entreprises technologiques. Naguère on les adorait, maintenant on adore les détester.

© Getty Images

Il faut dire qu'elles y ont mis du leur : Google avec ses scandales sexuels, son acceptation de la censure en Chine ; Amazon avec sa mascarade concernant son deuxième quartier général ; Facebook avec sa saga de scandales à répétition en forme de poupées russes sur les fake news et partages de données personnelles avec d'autres géants... Sans compter les frasques d'Elon Musk, les déboires d'Uber, etc. Au point qu'on a même inventé un autre acronyme rien que pour eux. Haro sur les BAADD, ces Big, Anti-competitive, Addictive, Damaging Democracy !
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné