La Première ministre Sophie Wilmès l'a annoncé hier, à l'issue du Conseil National de Sécurité (CNS), les restaurants et bars pourront rouvrir leurs portes le 8 juin. Mais cette réouverture du secteur HORECA se fera dans les règles de l'art et surtout le respect des règles de distanciation sociale établies par le CNS. L'agrandissement des terrasses est dès lors une des solutions qui permettrait aux établissements HORECA d'atteindre un meilleur seuil de rentabilité, souligne le communiqué du cabinet de Willy Borsus, ministre wallon de l'Economie. En effet, étendre temporairement la superficie des terrasses s'inscrit dans le cadre du respect des règles de distanciation physique et contribue à encourager le retour de la clientèle en renforçant le sentiment de sécurité qu'offre le fait d'être en extérieur.

Actuellement, le placement d'une terrasse ouverte saisonnière dont la superficie ne dépasse pas 50 m² est exonéré de permis d'urbanisme, précise le communiqué, et d'ajouter qu'aujourd'hui, le Gouvernement wallon a décidé d'élargir cette exonération de permis à 100 m². Cette exonération s'appliquera jusqu'au 3 janvier 2021 inclus.

Les terrasses saisonnières visées sont les terrasses destinées à rester en place. Néanmoins, cette mesure ne remet pas en cause la nécessité d'obtenir une autorisation d'occupation du domaine public délivrée par les autorités compétentes.

La Première ministre Sophie Wilmès l'a annoncé hier, à l'issue du Conseil National de Sécurité (CNS), les restaurants et bars pourront rouvrir leurs portes le 8 juin. Mais cette réouverture du secteur HORECA se fera dans les règles de l'art et surtout le respect des règles de distanciation sociale établies par le CNS. L'agrandissement des terrasses est dès lors une des solutions qui permettrait aux établissements HORECA d'atteindre un meilleur seuil de rentabilité, souligne le communiqué du cabinet de Willy Borsus, ministre wallon de l'Economie. En effet, étendre temporairement la superficie des terrasses s'inscrit dans le cadre du respect des règles de distanciation physique et contribue à encourager le retour de la clientèle en renforçant le sentiment de sécurité qu'offre le fait d'être en extérieur. Actuellement, le placement d'une terrasse ouverte saisonnière dont la superficie ne dépasse pas 50 m² est exonéré de permis d'urbanisme, précise le communiqué, et d'ajouter qu'aujourd'hui, le Gouvernement wallon a décidé d'élargir cette exonération de permis à 100 m². Cette exonération s'appliquera jusqu'au 3 janvier 2021 inclus. Les terrasses saisonnières visées sont les terrasses destinées à rester en place. Néanmoins, cette mesure ne remet pas en cause la nécessité d'obtenir une autorisation d'occupation du domaine public délivrée par les autorités compétentes.