L'accord entre les deux parties a été signé lundi et le tribunal a déjà approuvé le deal, mais il ne pourra être mis en oeuvre que si le plan de restructuration d'Edison Motors est lui aussi avalisé par le tribunal. Selon des médias locaux, la décision devrait être connue d'ici le 1er mars. La majorité des créanciers de SsangYong doit également approuver une restructuration de la dette. En attendant, l'entreprise reste sous curatelle.

SsangYong Motor est le quatrième constructeur automobile en Corée du Sud. Son actionnaire majoritaire est, depuis 10 ans, l'Indien Mahindra & Mahindra. Depuis deux ans, ce dernier cherche à se défaire de sa participation, jusqu'à présent sans succès.

Edison Motors est spécialisé dans les camions et bus électriques. En reprenant SsangYong, le groupe proposerait une gamme complète de véhicules.

L'accord entre les deux parties a été signé lundi et le tribunal a déjà approuvé le deal, mais il ne pourra être mis en oeuvre que si le plan de restructuration d'Edison Motors est lui aussi avalisé par le tribunal. Selon des médias locaux, la décision devrait être connue d'ici le 1er mars. La majorité des créanciers de SsangYong doit également approuver une restructuration de la dette. En attendant, l'entreprise reste sous curatelle. SsangYong Motor est le quatrième constructeur automobile en Corée du Sud. Son actionnaire majoritaire est, depuis 10 ans, l'Indien Mahindra & Mahindra. Depuis deux ans, ce dernier cherche à se défaire de sa participation, jusqu'à présent sans succès. Edison Motors est spécialisé dans les camions et bus électriques. En reprenant SsangYong, le groupe proposerait une gamme complète de véhicules.